BELGIAN FRIES // Bye Bye "French Fries"

Copie_de_SOCIAL_MEDIA_-_INSTAGRAM1.pngTrop is te veel : depuis des dizaines d’années, la communauté internationale se trompe, et il est temps de les corriger !

Regardez les Etats-Unis : chaque année, le 13 juillet, ils fêtent le « National French Fry Day », quelle aberration.

Dorénavant, fini les « French Fries », le terme correct à l’international doit devenir « Belgian Fries ».

Pendant que le monde entier parle de « French Fries », nous perdons une opportunité de mettre en avant notre secteur de la pomme de terre belge, qui emploie 5.000 personnes directement, et qui fait vivre 5.000 friteries à travers le pays.

Avec 500.000.000 de tonnes produites annuellement, une variation positive d’1€ par tonne (soit entre 0.5% et 1% d’augmentation) peut potentiellement ramener 500.000.000€ dans notre économie.

Nous devons pousser notre patrimoine culturel de l’art de la frite Belge, qui entraînera une revalorisation positive de la pomme de terre belge au niveau économique, et qui aura un impact non négligeable sur le tourisme, comme ont réussi à le faire les Bières et les Chocolats belges.

Avec Charles Michel actuellement à la tête de l’Europe, le moment est propice pour lancer une campagne internationale en soutien à nos frites Belges. Nous sommes convaincus que d’autres Belges célèbres suivront le mouvement, tels que Jean-Claude Van Damme, Eden Hazard, etc…

Chers membres de la chambre, nous venons aujourd’hui avec une demande claire : nous souhaitons qu’un plan pluriannuel de soutien des « Belgian Fries » soit établi, couplé à un programme d’investissement et de soutien au secteur de la pomme de terre, tant sur un plan économique national qu’au niveau de la notoriété internationale.

----------

Trop is te veel: decennialang heeft de internationale gemeenschap ongelijk gehad, en het is tijd om ze te corrigeren!

Kijk naar de Verenigde Naties: elk jaar, op 13 juli, vieren ze de “National French Fry Day”, hoe gek is dit ?

Laten we komaf maken met de "French Fries", de correcte internationale term moet "Belgian Fries" worden.   

Terwijl de hele wereld het over “French Fries” heeft, laten we een kans liggen om onze Belgische aardappelsector te promoten, die 5.000 mensen rechtstreeks tewerkstelt en die 5.000 frietwinkels in het hele land ondersteunt.

Met een jaarlijkse productie van 500.000.000 ton, kan een positieve variatie van € 1 per ton (d.w.z. tussen 0,5% en 1% stijging) mogelijk € 500.000.000 terugbrengen naar onze economie.

We moeten ons cultureel erfgoed van de kunst van de Belgische frietjes doorduwen, wat zal leiden tot een positieve herwaardering van de Belgische aardappel op economisch vlak en die een aanzienlijke impact zal hebben op het toerisme, zoals bieren en Belgische chocolaatjes het hebben kunnen doen.

Met Charles Michel momenteel aan het hoofd van Europa, is de tijd rijp om een ​​internationale campagne te lanceren ter ondersteuning van onze Belgische frieten. We zijn ervan overtuigd dat andere bekende Belgen zullen volgen, zoals Jean-Claude Van Damme, Eden Hazard, enz...  

Beste kamerleden, vandaag komen we met een duidelijk verzoek: we willen dat er een meerjarig ondersteuningsplan voor de “Belgian Fries” komt, gekoppeld aan een investerings- en ondersteuningsprogramma voor de aardappelsector, zowel op economische valk als op internationale bekendheid vlak.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Thomas Noël à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...