Protégeons les gorges de l'Hérault

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Protégeons les gorges de l'Hérault.

Miguelh de LURGYL
Visiteur

#1 carrière de Brissac

2011-04-01 03:52

j'invite tous ceux qui, soucieux du respect des règles environnementale de notre Pays, à venir vérifier l'impact, voire la blessure et la cicatrice dans le panorama vu depuis les terrasses et Jardins de la Grotte des Demoiselles.
Alors qu'il était affirmer, et cela à plusieurs reprises, que la carrière ne se verrait pas depuis ce site emblématique du tourisme régional!
quelle tromperie ! et le phénomène ne fait que s'aggraver;la loi et le règlement doivent être respectés par tous si l'on veut être crédible.
aujourd'hui, la plaie est là, et rien n'est fait pour réduire et diminuer son impact.
olivier
Visiteur

#2 Des impacts encore méconnus...

2011-04-01 13:39

ADEBA n'a pas encore les moyens de mesurer les effets des déversements de fines (issus de la carrière, qui descendent jusqu'à l'Hérault), mais ils peuvent être majeurs : infiltration dans les nappes et pollution des eaux, colmatage du lit de l'Hérault, avec un impact sur la faune et la flore...
Que fait la DREAL sur ces questions ?

Visiteur

#3

2011-04-01 13:47

la Nature ne nous appartient pas, nous l'empruntons seulement aux êtres du monde.

Visiteur

#4

2011-05-12 00:43

Non à la destruction de nos espaces naturels dont le seul but est de bétonner, c'est à dire de détruire encore plus...

Visiteur

#5 Re: carrière de Brissac

2011-06-01 00:48

#1: Miguelh de LURGYL - carrière de Brissac

A part des promesses qui ne seront jamais tenues, les pouvoirs publics sont aux ordres des lobbys industriels, il y a votre carrière et bientôt peut être les exploitations de gaz de schiste et là !!!! le combat sera inégale car c'est l'Etat qui a donner ces droits de forage aux pétroliers. Bon courage!!!!!!!

Louis Lavencas

#6 Carriere de Pioch Camp

2011-10-15 01:46

Pour la carrière je suis d'accord au point de vue visuel que ce soit de l'Aigoual ou, de plus près, la Grotte des Demoiselles. Mais cela ne me dérange pas, il y a pire que la carrière : le pont de Saint Etienne d'Issensac, l'été, quel bordel... des feux, des campings sauvages, des raves parfois, des excréments, des bouteilles cassées sur les rochers... et j'en passe. Donc avant la carrière qui ne dérange personne occupez-vous plutôt du bien être des habitués du Pont de Saint Etienne, natifs de la région qui voient leur site se dégrader d'une année sur l'autre sans que personne ne lève le petit doigt il est vrai que le devenir de la carrière est plus porteur, écologiquement parlant, que celui des berges de l'Hérault et de ses pratiquants de la baignade. Pour la petite histoire, aujourd'hui 14 septembre 2011, je me suis trempé le cul dans l'hérault au Pont et la vue de la cassure de la carrière ne me dérangeait absolument pas. Chacun son bonheur.

Visiteur

#7

2011-10-19 01:32

http://alexandre-thomas-forum.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/10/18/affaire-dsk-que-fait-la-ldh.html


"Il a été démontré dans cette affaire que, désormais, nous n'avons plus besoin de preuves, qu'il suffit de lancer une accusation contre une personne pour que cette personne soit "jetée aux chiens" pour reprendre l'expression de feu Mitterrand, pour que cette personne soit désignée comme COUPABLE, à longueur de journée, et cela sans jugement, sans procès, sans verdict."



------------------------------------------------------------------------------------
Le vent serait-il en train de tourner ? Nul ne le sait et il est encore trop tôt pour le dire. Toutefois, depuis l'affaire Carlton, on a l'impression que l'indignation générale va crescendo et il suffit de lire vos posts de plus en plus nombreux pour le constater. A votre demande, nous avons décidé de publier la lettre que RiveGauche a envoyée à la Ligue des Droits de l'Homme (LDH). Comme RiveGauche, nous constatons en effet que cette association centenaire créée à la suite de l'affaire Dreyfus n'a pas volé au secours de la présomption d'innocence tant bafouée dans le dossier DSK. A titre volontaire, chacun peut bien évidemment écrire à cette association (Mél en bas de page), pour demander à son président de prendre enfin la défense du droit. Voici la lettre de RiveGauche :