Pétition pour un audit externe et indépendant pour faire la lumière sur les problèmes financiers de la HE2B (pétition réservée aux membres du personnel de la HE2B - merci)

Pour rappel des faits, la fusion de nos deux Hautes Écoles HEB et PH-Spaak avait été effectuée avec la garantie d’un maintien de l’emploi pour une période de cinq ans. Ces garanties avaient été inscrites noir sur blanc dans un moratoire.

Ce moratoire avait essentiellement pour but de rassurer les plus sceptiques d’entre nous. Les porteurs du projet de fusion nous avaient aussi expliqué que les comptabilités, tant à Spaak qu’à la HEB étaient saines.

« Ne vous inquiétez pas, tout va bien, les comptabilités sont saines, on ne touchera pas à l’emploi pendant cinq ans et on bénéficiera d’un incitant financier important grâce à la fusion, le fameux million d’euros ! ».

Quelques mois seulement après la fusion, nous apprenons avec stupéfaction que la comptabilité du côté de Spaak était gravement déficitaire et que les chiffres présentés avant la fusion n’étaient pas corrects. Le déficit financier serait de l’ordre du million d’euros ! Suite à cela, le conseil d'administration a décidé de ne plus respecter plusieurs engagements importants contenus dans le moratoire.

L’audit comptable présenté a été réalisé par l’administration de la CFWB. Or, c’est cette même administration qui était chargée de valider les comptes erronés de PH-Spaak. A nos yeux, l’administration est juge et partie. Elle ne peut apprécier avec impartialité et sérénité cette affaire. De ce fait, l’indépendance de l’audit réalisé n’est en rien garantie, ce qui ne fait qu’augmenter le malaise, accroître le sentiment général qu’on ne veut pas clarifier les causes d’un déficit financier important dans la comptabilité de PH-Spaak.

Malgré les requêtes, le conseil d’administration refuse catégoriquement tout audit externe. Il est probable que les responsables de cette mauvaise gestion financière ne devront jamais rendre de comptes et ne seront jamais inquiétés. A contrario, plusieurs collègues vont terminer cette année académique dans l’attente d’une décision qui, pour certains, prendra la forme d’un licenciement.

Cette situation devient totalement insupportable et beaucoup de membres du personnel, enseignant et non-enseignant, ressentent un profond sentiment d’injustice ainsi qu'une grande inquiétude sur les futures conditions de travail et donc, sur la qualité de la formation des étudiants.

Nous, signataires de cette pétition, souhaitons exprimer notre perte de confiance envers le CA et ses Directeurs-Présidents.

Nous souhaitons :

  1. que des rapports précis et détaillés des historiques sur cinq années des deux Hautes Écoles antérieurs à la fusion soient rendus publics (bilans comptables, comptes de résultats et trésorerie). Les rapports doivent exprimer clairement les situations financières par unité structurelle ;
  2. un audit externe totalement indépendant afin de faire toute la lumière sur les problèmes financiers. Nous demandons aux responsables de cet audit externe de nous éclairer sur les différents niveaux de responsabilités de la situation économique déficitaire de la HE2B ;
  3. qu’après audit externe, les différents responsables de cette gestion catastrophique puissent être soumis à une motion de défiance ;
  4. qu'une fois la confiance envers le conseil d’administration restaurée/rétablie, le pouvoir subsidiant assume sa part de responsabilité dans la situation actuelle en dégageant les moyens nécessaires au respect des engagements pris initialement en matière de protection de l'emploi.

Selon nous, ce n’est qu’à ces conditions qu’une confiance pourra être rétablie avec l’ensemble de la communauté éducative de la HE2B.

C’est une condition indispensable pour garantir la qualité de la formation des étudiant.e.s.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Eric Robette à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...