accès aux nouveaux terrains de foot d'Oupeye

Suite au projet d'implantation des nouveaux terrains de football d'Oupeye situés rue Alfred de Taeye, nous souhaiterions que les responsables du projet reconsidèrent la question du charroi de véhicules (entrées et sorties) que cette nouvelle structure engendrera .

En effet, l'entrée de cette rue est très (voire trop?) étroite et ne dispose pas d'une vue suffisamment dégagée afin d'assurer la sécurité de tous les usagers (faibles ou motorisés). A l'heure actuelle, le croisement des véhicules des riverains de ce quartier résidentiel se fait via les trottoirs ainsi qu'en slalomant entre les différents véhicules stationnés!!

D'autre part, dans ce quartier familial, cette rue en cul-de-sac donne accès à deux autres rues (rue Nicolas duchateau et rue Pierre Renson) réservées aux jeux pour les enfants durant les congés scolaires afin de leur permettre de jouer dehors en toute sécurité. Si le projet est maintenu tel qu'il est proposé, la sécurité et la tranquilité de ce clos réputé et recherché pour son calme et son bien-être ne seront plus garanties pour nos enfants et les riverains.

En conclusion, ne serait-il pas possible de réviser le projet afin d'envisager un autre accès à cette infrastructure (par ex :  via la rue Visé-Voie entre les numéros 110 et 86, via la rue François Bovesse, via la nouvelle perçée des Haut-Sarts, via l'arbre Saint Roch dont les accès sont plus aisés) ?

Vous trouverez ci-après la lettre de contestation envoyée à l'administration communale ce vendredi 30 Aout 2013.

Habitants

Rue Alfred de Taeye

Lotissement « le Beaulieu »

 

 

 

Administration Communale d’Oupeye

A l’attention des Membres du Collège communale

Rue des Écoles, 4

4684           OUPEYE

 

 

Objet : Enquête publique relative à la demande d’urbanisme n° 140.13.1 concernant la construction d’un complexe footballistique

 

 

 

Monsieur le Bourgmestre,

Madame, Messieurs les Échevins,

 

 

 

 

Nous soussignés, habitants, propriétaires ou locataires des habitations situées Rue Alfred de Taeye et au lotissement « le Beaulieu » avons, principalement par voie d’affichage « annexe 25 », été avertis de la construction d’un complexe footballistique.

 

Quelques rares habitants situés dans un rayon de 50 mètres ont été avertis par un courrier personnalisé.

 

Vu que dans votre projet, l’unique accès aux installations se fera par la rue Alfred de Taeye, il nous parait évident que c’est l’ensemble des habitants de cette rue et tous les habitants du lotissement « le Beaulieu » qui sont concernés.

 

Sur le principe, nous ne pouvons, à priori, nous opposer à la construction du complexe sportif. Cependant nous ne pouvons admettre que l’ensemble des habitants de ces lieux n’aient été informés autrement du projet. Nous qualifions de « peu élégant » cette manière de faire, même si le code wallon (C.W.A.T.U.P.) ne le prévoit.

 

Faut-il vous rappeler que Monsieur André Delecour, Directeur DGO4, Liège, dans son courrier adressé au Collège communal d’Oupeye, le 10 juillet 2013 vous invitait à prévoir, comme le code l’impose, une consultation des documents, mais également de prévoir une réunion pour les citoyens afin que ces derniers puissent entendre les auteurs du projet.. Il nous parait fâcheux que cette réunion, bien utile, n’ait pas été programmée.

 

Pour en revenir à l’essentiel de nos préoccupations :

 

  1. 1. L’accès au complexe par la rue Alfred de Taeye et la circulation dans le quartier.

 

Au vu de l’étroitesse de cette rue et de sa fréquentation par l’ensemble des habitants des lieux en ce y compris par les adhérents de l’Église de Jéhovah organisant fréquemment des réunions, nous constatons aujourd’hui déjà une saturation du trafic. Ajoutons à cela la difficulté pour deux voitures de se croiser sans devoir déborder sur les accotements (largeur de la partie roulante = 3,50m – la largeur d’une voiture moyenne = +/- 1,90 m). Si nous prenons en considération une vitesse moyenne de 30 km/heure lors du croisement de deux véhicules, il est nécessaire d’ajouter un écart de +/- 0,30 m, ce qui signifie qu’il est nécessaire pour assurer toute la sécurité de la manœuvre d’une largeur de route = à ((1,90 x 2) + 0,30) soit 4,10 m. La largeur nécessaire estimée dépasse largement la largeur de la rue. Si vous ajoutez à cela la sécurité des passants et principalement des enfants qui fréquentent régulièrement cette rue, il y a DANGER. Voulez-vous prendre ce risque ?

 

Un accroissement important de la densité de la circulation causé par la fréquentation des installations footballistiques (entrainements le mardi, mercredi et jeudi, les matchs occasionnels du vendredi et les matchs de compétitions le samedi et dimanche ne peuvent certes dans ce cas être envisageable en maintenant la circulation dans les deux sens.

 

Faut-il vous rappeler, qu’en période de vacances scolaires, une signalisation est mise en place pour permettre aux enfants du quartier de jouer en toute sécurité dans le quartier. Si vous nous imposez de subir une augmentation du trafic dans la rue Alfred de Taeye, vous devrez aussi endosser la responsabilité et les conséquences de l’insécurité que vous provoquerez dans l’ensemble de ce quartier.

 

  1. 2. Parking dans nos rues

 

Même s’il est prévu que le complexe footballistique soit doté d’un parking (100 emplacements prévus), il semble insuffisant et il sera difficile d’empêcher aux personnes de se parquer dans les rues adjacentes vu les besoins limités des habitants et de la densité du trafic causé.

 

Va-t-on nous infliger des interdictions de stationner devant nos habitations ? Et si c’est le cas, a-t-on mesuré la longueur de la voirie par rapport à une moyenne de 2 véhicules par ménage. Sinon, ou se parquer alors même que les 100 emplacements prévus ne seront déjà pas suffisants ?

 

  1. 3. Egouttage

 

Sur base des renseignements que nous avons pu recueillir, le diamètre des égouts permettant l’évacuation des eaux usées du lotissement et de la rue Alfred de Taeye ont un diamètre de 60 cm, ce qui parait aujourd’hui largement  insuffisant et pose problème pour les habitations dont le sol du garage se situe au même niveau ou légèrement au dessus du niveau de l’égout (accès en pente).

 

Si, comme il est prévu, le raccordement des installations sanitaires du nouveau complexe sportif devait s’effectuer par le raccordement à l’égouttage existant de la rue Alfred de Taeye, cela posera de graves préjudices pour les habitants de la rue et du lotissement. Vu le coût d’une station de levage, +/-170.000€ minimum (à la louche), n’y aurait-il pas intérêt d’envisager une évacuation vers le bas ?

 

  1. 4. Éclairage public

 

Si nous prenons en considération, les entrainements et les matchs qui se dérouleront en fin d’après-midi ou les soirées (hiver) nous constatons que l’éclairage de la rue Alfred de Taeye n’est plus adapté à la densité de circulation. Il y aurait par conséquent lieu de prévoir une augmentation de la luminosité. Ce qui doit évidemment entrainer une étude du coût.

 

  1. 5. Bruit

 

Une étude d’incidence a-t-elle été réalisée ?

 

La seule explication que nous avons reçue se limite à un écran de verdure pour faire obstacle au bruit

 

Explication insuffisante, car nous voulons connaître quelles sont les types d’aménagement, quelles sont les essences d’arbres ? Y-a-t-il des études menées dans ce sens ?

 

Est-il prévu un règlement contraignant pour les bruits en soirées ?

 

Est-il prévu de mettre en exécution le règlement communal, à savoir le dimanche et jours fériés, avant 10 heures le matin et après 18 heures en soirée de ne pas dépasser une valeur de décibel acceptable (-50dcb).

Cfr : ISO14001 et normes référencées

 

  1. 6. Pollution

 

Référence à la norme 14001 et autres normes associées, les auteurs du projet ont-ils dès à présent prévu le nettoyage systématiquement (au minimum hebdomadaire) des zones concernées, en l’occurrence les endroits amenant au complexe sportif ? Par qui ?

 

  1. 7. Étude alternative

 

Pouvez-vous nous préciser si une étude alternative a été réalisée ?

 

Une réunion de l’ensemble des habitants concernés avec les auteurs du projet avant toute décision aurait été intéressante, elle aurait été simplement une marque de bonne gestion par nos élus.

 

  1. 8. Étude stratégique

 

Ne parlons pas de fusion de club, d’abandon de matricule, d’anciennes entités, de village, d’anciennes coutumes, d’égoïsme exacerbé, de guerre des anciens, mais uniquement d’actes réfléchis, d’économies, de partage, de gestion communale bien menée sur le plan stratégique et posons-nous la question de partage d’installations existantes avec l’ajoute de terrains et d’infrastructures améliorées.

 

Si sur un plan carnavalesque, de folklore, …. Il y a certes l’intérêt de conserver des activités locales, voire même de quartiers, nous ne pouvons concevoir tout les nouveaux projets en tenant compte uniquement des nostalgiques qui voudraient encore croire qu’une entité communale se dirige toujours comme il y aura bientôt quarante ans. Une majorité de nouveaux habitants sont venus s’installer dans l’entité du grand Oupeye, nous pensons que cette majorité de jeunes couples considèrent les aspects économiques, le bien être, l’environnemental, la bonne gestion des deniers publics, …. Comme principaux paramètres dans les projets communaux à venir.

 

Cela nous amène à une autre question.

 

  1. 9. Intérêt économique

 

Y-a-t-il eu des études alternatives réalisées en termes économiques ? Nous n’en sommes aucun de nous persuadés. Nous n’avons reçu aucune information dans ce sens et la question reste posée. Nous attendons, bien entendu, les réponses à ces questions.

 

Nous avons connaissance d’autres terrains qui pourraient permettre de telles installations. Ils ne sont nécessairement pas des terrains communaux, mais étant aujourd’hui en friche, pourquoi pas l’envisager. D’autant que, justifiant l’intérêt public, il pourrait être envisagé une expropriation pour intérêt public.

 

10. Qui est l’interlocuteur ?

 

A partir du moment ou plusieurs intervenants financiers (région-commune-club de foot) entrent en jeu, qui est in fine l’interlocuteur, à qui seront adressées d’éventuelles plaintes ? Qui sera le civilement responsable ?

 

11. Règlements applicable au lotissement le Beaulieu

 

Nous serions intéressés de refaire une relecture des règles qui régissent les aménagements du lotissement le Beaulieu. Ce document ne nous était pas accessible lors de la consultation. Nous pourrions ensemble, le Collège communal et les habitants du lieu, vérifier s’il n’y a aucune contradiction avec les constructions envisagées et l’accès au complexe sportif.

 

Madame, Messieurs les membres du Collège, nous espérons que ce courrier que nous vous adressons, ne restera pas « lettre morte » et qu’il y aura lieu de croire pour tous les habitants de notre lieu, que la confiance que nous vous avons jusqu’à présent accordée n’est nullement vaine. Que la réunion qui aurait du être prévue sera rapidement programmée. Nous voulons croire à une attitude positive de votre part. De nos intentions, il n’y a aucune manœuvre politicienne, il y a simplement une volonté de vouloir résoudre les problèmes qui concernent les habitants de ce quartier. Il y a cette volonté de vouloir trouver la meilleure solution économique tout en permettant à nos jeunes de pouvoir exercer au mieux leur sport favori.

 

Veuillez, nous vous en prions, agréer, Monsieur le Bourgmestre, Madame l’Échevine, Messieurs les Échevins, notre confiance, nos salutations les plus distinguées.

 

 

 

Noms et adresses des participants à la rédaction de ce courrier

 

 

Havasse Eric

Rue Alfred de Taeye, 12

4680 Oupeye

Roels Patricia

Rue Alfred de Taeye, 33

4680 Oupeye

Verbeelen Célia

Rue Alfred de Taeye, 33

4680 Oupeye

Thorez Robert

Rue Alfred de Taeye, 36

4680 Oupeye

Claus François

Rue Alfred de Taeye, 46

4680 Oupeye

Cocchiaro Agostino

Rue Alfred de Taeye, 48

4680 Oupeye

Mulkers Chantal

Rue Alfred de Taeye, 48

4680 Oupeye

Glowacz Joseph

Rue Alfred de Taeye, 50

4680 Oupeye

Buzzetti Emiliana

Rue Alfred de Taeye, 54

4680 Oupeye

Denis André

Rue Alfred de Taeye, 55

4680 Oupeye

Schaumburg Francis

Rue Alfred de Taeye, 56

4680 Oupeye

Mulkers Denis

Rue Dolhain Champs, 2

4680 Oupeye

De Boeck Benoit

Rue Nicolas Duchateau, 15

4680 Oupeye

Dykmans Theo

Rue Nicolas Duchateau, 32

4680 Oupeye

Bosak Lola

Rue Nicolas Duchateau, 32

4680 Oupeye

Noiset Véronique

Rue Nicolas Duchateau, 4

4680 Oupeye

Ottenborgs Michel

Rue Nicolas Duchateau, 4

4680 Oupeye

Francotte Quentin

Rue Alfred de Taeye, 38

4680 Oupeye

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Cédric Bayard à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...