Contre un poulailler industriel à Cerfontaine

Poulets_NON1.jpgUn poulailler industriel de 39.600 poulets va s’installer près de chez vous!

Où ? À la rue de Neuville à Senzeilles, à proximité du Bois du Four, presque en face de la porcherie existante.

   En effet, le Collège des Bourgmestre et Echevins de la Commune de Cerfontaine a octroyé un permis unique pour son installation et exploitation. Se contentant du strict minimum légal pour informer les citoyens des impacts probables d’un projet aussi sensible pour notre environnement, pour le futur de notre société et pour le développement d’une agriculture raisonnable et raisonnée, il a fait fi des observations qui lui ont été adressées par des riverains, des habitants de Senzeilles et par la Commune de Philippeville.

Il a également rejeté une demande de réunion de concertation qui lui avait été soumise.

  Nous avons introduit plusieurs recours contre cette décision du Collège des Bourgmestre et Echevins de Cerfontaine, auprès des instances compétentes du gouvernement wallon. Mais nous avons besoin de VOTRE soutien parce que ce projet VOUS concerne tous.

  Pourquoi nous, vous opposer à ce projet ?

  - Parce que ce projet va à l’encontre des projets de développement des circuits courts (sans parler de la piètre qualité de ces poulets vendus à bas prix, où vont-ils être expédiés ?) et ne cadre absolument pas avec les aspirations actuelles à un développement durable. C’est un projet d’un autre âge!

  - Parce que le bien-être animal est mis à mal : +- 20 poulets au m² pour 39 kgs de chair à poulet (mais quelle chair !!??) avec possibilité d’extension future à 42 kgs/m². (Quantité pour laquelle une étude d’incidence aurait été requise, donc une manière de contourner la loi).

  - Parce que, alors que l’on tente de lutter de toutes nos forces contre le coronavirus, les scientifiques sont unanimes pour dire que de telles concentrations animales sont des foyers récurrents d’épidémies (la grippe aviaire est déjà de retour dans la région).

  - Parce que le projet prévoit le forage d’un puits qui va menacer nos nappes phréatiques.

   - Parce que la biodiversité va être impactée : il existe à proximité un site Natura 2000, un étang Natagora et Philippeville fait partie du Parc naturel Viroin-Hermeton.

  - Parce que ce projet ne rapporte RIEN à la communauté (Pas d’emploi, des rentrées insignifiantes    pour les finances communales, volaille achetée et revendue en Flandre, pas de plus-value pour la      communauté,...)                                                                   La Région Flamande n’accepte plus ces poulaillers industriels qui engendrent trop de nuisances, et maintenant les agro-industriels flamands se tournent vers les campagnes wallonnes pour contourner cet obstacle. Les poussins viendront de Flandre, la nourriture viendra de Flandre et les poulets retourneront en Flandre.                                                    Aucun bénéfice pour la Région Wallonne, rien que des nuisances qui vont nous impacter!

  - Parce que nous subissons déjà les nuisances olfactives de la porcherie, nuisances directes et nuisances d’épandage. Certains se souviendront que l’enquête de proximité pour la demande de permis unique de cette porcherie a été affichée alors que la route était fermée pour le placement des éoliennes, nous mettant devant le fait accompli.   - Qu’à nouveau les nuisances olfactives du poulailler et de ses épandages vont nous empoisonner la vie.

  - Parce que les épandages de fumier de poulets, plusieurs fois par an, vont, outre les nuisances olfactives, générer de la poussière chargée en allergènes.

  - Parce que l'épandage plusieurs fois par an des eaux de lavage, chargées de produits phytosanitaires, de désinfectants et de fientes, risquent de contaminer à terme le sous-sol de la région. Sans parler de leurs odeurs pestilentielles!!!

  - Parce que le charroi incessant des camions va rejoindre la N5 en traversant le village de Neuville, défonçant encore un peu plus cette route empruntée par les habitants de Senzeilles pour rejoindre Philippeville.

  Actuellement le projet est suspendu du fait de nos recours au niveau de la Région Wallonne. C’est maintenant aux ministres Borsus et Tellier de décider de son avenir.

Il est donc encore temps de manifester votre opposition à son encontre, et de faire entendre nos voix auprès des instances dirigenates.

Le meilleur moyen d'y parvenir est de signer cette pétition.

Merci d'avance pour votre soutien.

Naturellement vôtre.

P.S.: si vous choisissez de nous communiquer votre adresse mail lors de la signature de la pétition, nous vous tiendrons informés en direct de l'évolution du dossier, et ce dans le respect total du RGPD.(Réglement Général de Protection des Données)


Comité pour un Avenir Durable et Naturel au Pays de l'Eau-d'Heure    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Comité pour un Avenir Durable et Naturel au Pays de l'Eau-d'Heure à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...