ENSEMBLE, SAUVONS LE COMMERCE LIÉGEOIS !

Bonjour,  

Comme vous le savez, les pressions sont multiples pour les commerçants : concurrence par l’E-commerce des géants du commerce en ligne (Amazon, Ali Baba, …), les travaux du tram qui occasionnent un problème de mobilité et la libre circulation des chalands, le sentiment d’insécurité, la toxicomanie.

Cette année 2020 marquée par la crise du Covid-19 ajoute une pression considérable en plus et beaucoup de commerçants et indépendants risquent la faillite alors qu’ils luttent, travaillent sans relâche, en étant confrontés à tous les frais et contraintes liées à la ville de Liège.

Nous vous invitons à la signer pour marquer votre soutien à cette action commune et fédératrice et vous en remercions.

Ce que le Commerce Liégeois ASBL et son comité de pilotage demande :

Que les autorités communales prennent conscience que cela fait des années que les commerçants les interpellent mais qu’il n’y pas d’améliorations et que certaines choses au contraire, s’aggravent.

Mobilité – travaux   ·       

  •  Le commerçant doit être prévenu à l’avance des travaux (public, privé, Resa, Proximus, ….) qui vont avoir lieu devant chez lui ou dans sa rue afin de pouvoir anticiper et s’organiser.

 

  • Le report de la piétonisation de la Rue Cathédrale afin de ne pas ajouter un obstacle supplémentaire au public suffisamment impacté par les chantiers du tram.

 

  • La révision des horaires de collecte des immondices/encombrants pour éviter d’entraver la voie publique.

 

  • Avoir des zones de livraisons clairement identifiées et une vigilance plus accrue pour les stationnements interdits qui empêchent les livraisons de se faire.

 

  • Avoir un code et des conditions plus strictes pour la circulation des cyclistes (électrique ou non) dans les zones piétonnes.

Mendicité – Toxicomanie

  • Revoir la gestion de la salle de consommation pour éviter d’avoir une mauvaise publicité et de faire face à une augmentation de toxicomanes venant des autres provinces.

 

  • Une réelle prise en charge des toxicomanes de la rue, ceux-ci ne sont pas capable de se gérer - cela est nuisible pour eux et/mais aussi pour les commerçants et citoyens de la ville de Liège.

Sécurité   

  • Avoir une présence ou une intervention plus soutenue des forces de l’ordre en soirée.

Loyers

  • Que les autorités communales prennent les dispositions nécessaires pour lutter contre les cellules vides en sanctionnant ou taxant davantage les propriétaires qui ne louent pas leurs surfaces commerciales.

 

Je soutiens le Commerce Liégeois ASBL et les commerçants dans leur démarche.


Commerce liégeois    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Commerce liégeois à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...