Aide juridique : soutenez les avocats

Contacter l'auteur de la pétition

Ce sujet de conversation a été automatiquement créé pour la pétition Aide juridique : soutenez les avocats.


Visiteur

#1

2012-06-21 00:54

Le recours à un avocat doit rester accessible à tous et surtout aux plus démunis
Griphiarius

#2 Re:

2012-06-21 02:00

#1: -

Trop souvent on ignore le temps qu'un avocat consacre à l'étude d'un dossier, à le parfaire. Son rôle ne se limite pas à plaider, mais à consacrer le meilleur de lui-même à la défense des interêts de son client. Logique qu'il en reçoive une juste indemnité.


Visiteur

#3

2012-06-21 06:51

j'ai affiché sur FB comme ça j'espère que mes contacts se sentiront concernés et signeront aussi.

Ce message a été supprimé par l'administrateur du site (Montrer les détails)

2012-06-21 11:41



Visiteur

#5

2012-06-21 12:41

L'indemnisation décente des avocats est garante de la qualité du service, de l'exercice effectif des droits de la la défense et dès lors de la qualité de la justice...

Visiteur

#6

2012-06-21 14:11

LA JUSTICE DOIT ETRE RENDUE DE LA MEME FACON POUR TOUS LES CITOYENS DE CE PAYS ET POUR SE FAIRE IL FAUT DONNER LES MOYENS NECESSAIRES ET SUFFISANTS A CEUX QUI DOIVENT EXERCER CE DROIT CITOYEN!
Manu

#7 Recuperer son minimex

2012-06-21 15:03

C'est une honte que je dois attaquer le CPAS sans Avocat alors que le CPAS aura une armée d Avocats.
On coupe mon minimexe parce que je veux travailler et m'en sortir.
Rectification : on coupe mon minimex le 2 mai car le CPAS n'a pas ma fiche de salaire que je recois chez moi le 7 mai 2012.

L'article 35 l'oblige a payer mon loyer le 21 du mois , le CPAS trouve cela normal de ne pas payer le minimex le 1er du mois.

PROCES !

Et ce sera moi qui vais plaider contre ce CPAS qui n'est qu'une bouffonnerie pour s'en sortir.
15 ans que ca dure !
30 mois comme SDF en article 35 et voila comment on me remercie (on coupe mars , avril et mai sans explications)
Les Fedasil sont au logement dans les 6 mois.

Manu

#8 Re:

2012-06-21 15:16

#3: -

moi , j'ai mis tout le proces sur Facebook, car mes droits constitutionnels sont baffoués.
http://on.fb.me/CPASUCCLE

Brigitte

#9 Soutenons les avocats!

2012-06-21 15:46

Je viens de signer la pétition et je vais la partager avec mes relations afin que vous, avocats pratiquant l'aide juridique, soyez entendus et rémunérés correctement. J'ai déjà pu bénéficier de l'aide juridique à plusieurs reprises. Si celle-ci n'existait pas, je n'aurais pu me défendre convenablement. Chacun sa spécialité. J'estime qu'en tant que citoyen(ne), nous avons des droits mais aussi des DEVOIRS (trop souvent bien des gens l'oublie). Je remercie donc les avocats qui ont défendu mes intérêts et n'oublie pas mon devoir de citoyenne! Respect pour tous les avocats qui font un travail énorme et s'impliquent pour aider les plus démunis.

Visiteur

#10

2012-06-21 17:55

Un article déjà ancien mais toujours d'actualité, pour comprendre la réalité des choses: http://www.quentinlebussy.be/2012/maj-9-mai-2012-greve-des-designations-baj-salduz-la-cedh-la-belgique-et-le-cheque-en-bois
Nathalie g

#11 Turtelboom doit démissionner

2012-06-21 18:00

Il est temps que l'incompétence et l'ignorance quitte le monde politique et que nos dirigeants comprennent qu'il faut arrêter de se fiche de la tête des plus démunis, avocat faisant du baj compris. Madame notre tortue de ministre, retournez vous occuper de vos taches ménagères car a tous les niveaux de la justice vous mettez une pagaille qui sera difficilement rattrapable !
Pierre Jandrain

#12

2012-06-21 18:27

C'est tout le cabinet qui doit être évincé. Ces fonctionnaires qui se moquent du monde et prennent les gens de très haut car il sont en place

Visiteur

#13

2012-06-21 19:17

Quand on s'avère totalement incapable de défendre le Ministère à la tête duquel on se trouve, on doit démissionner.Exit Turtleboom!

Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2012-06-21 19:29


Ce message a été supprimé par l'auteur de cette pétition (Montrer les détails)

2012-06-21 19:55



Visiteur

#16

2012-06-21 19:59

Sans une aide juridique de qualité, nous avons une justice à deux vitesses, une justice limitée aux nantis. Nous avons besoin des avocats pro deo, nous sommes avec vous.

Visiteur

#17

2012-06-21 23:22

Salle 12 ? Non, Professeur Tournesol ! Salduz !

Voilà le dialogue de fous, ou plutôt de sourds, entre la Ministre de la Justice et, comme dans les grands matchs de foot, le reste du monde (judiciaire en l’occurrence).
La Professeur Tryphonne APPELBOOM n’a pas compris qu’il lui fallait les moyens de ses ambitions et, pour l’un, construire un labo dans les jardins de Moulinsart, pour l’autre financer dignement les coûts générés par le respect de la Loi européenne.
Sinon, il lui appartient, en toute évidence, de rendre son noir tablier de Ministre tandis qu’elle a réputation d’être une manager, plus qu’une ministre, une gestionnaire économique plutôt qu’une juriste.
Car quand on se pique de prêter serment devant le Roi, il faut savoir ce que l’on veut… La Belgique a adopté la Loi dite « Salduz », qui implique la présence d’un avocat dès l’arrestation, un appel téléphonique secret avec son conseil, un caucus confidentiel et la présence de son défenseur devant le Juge d’Instruction qui, homme le plus puissant du Royaume (dixit Napoléon), a l’immense pouvoir de vous mettre en état d’arrestation, il ne faut pas être grand clerc bac +7 pour imaginer que cela aurait un coût, mais aussi un prix et une valeur.
Annemie T., le nez dans sa calculette, dans sa campagne électorale comme d’autres dans le guidon, semble être la seule à ne l’avoir perçu.
Elle laisse les avocats, bien sûr tous gros bourgeois dorés sur tranche (air connu), allez les voir, se démener sans gagner un zloty, un kopeck ou un sesterce pour des démunis, des enfants maltraités ou des malades mentaux (j’en passe et des pires) dans tous les tribunaux du pays avec une rémunération qui se dégrade quand elle existe. Car elle n’existe pas du tout pour les juges suppléants, les tuteurs ad hoc qui représentent les mineurs en Justice, les Conseillers de l’Ordre ou de diverses commissions qui participent, ô combien, à la réalité et l’effectivité de la Justice.
On pleure de cette Justice qui se délite, de ces délais qui n’en finissent pas, de ces prisons qui dégueulent de détenus, de ces tribunaux en déshérence tandis qu’on trouve les moyens d’envoyer des F-16 dans le ciel lybien et des milliards pour les banquiers européens.
Et on va, nous dit-on, redessiner le paysage judiciaire ? Avec quel argent, quel impôt ? Personne n’en veut, personne ne le demande, à moins que Madame souhaite marquer son passage pour entrer dans les livres d’histoire, par la petite porte. Madame la Ministre redessine les arrondissements en étant nulle en géographie, en sociologie et en écolo-économie puisqu’elle réduit, par exemple, Charleroi, plus important arrondissement du Hainaut en une manière de sous-préfecture de Mons. Sans savoir, sans comprendre les implications de son projet sur les commissions de probation, de défense sociale, de SPJ et de SAJ, de bureau d’assistance judiciaire, …
En clair et en décodé, on met à mal, pire, on détruit un arrondissement judiciaire en lui laissant sa dépouille mais en le vidant de son sang, sa chair et son esprit. Car on commence par prendre un doigt, puis ma main, le bras avant d’attaquer la gorge… Et il se murmure que des considérations communautaires (le mot poli et sexy pour éviter le terme de « séparatisme ») ne serait pas étrangères à cette posture visant à « défédéraliser » l’aide légale, voire la Justice. Voire… S’il ne fallait croire que les plaies qu’on a touchées…
Il faudrait demander à ceux qui on les mains dans le cambouis, dans le sang, dans le cœur et les entrailles de ceux qui vivent la Justice, comme acteur, auteur, victime ou témoin leur avis avant de rabattre les cartes. Que celui qui n’est pas d’accord nous jette la première pierre.
Madame la Ministre veut redessiner le paysage judiciaire ?
Les projets actuels sont désastreux, en terme de pratique et d’esthétique et, quels que soient nos affinités, électives ou non, ils nous portent certainement plus vers Picasso que vers Manet ou Whistler, Madame le Ministre.
Le surréalisme judiciaire est atteint mais le dadaïsme n’est pas tenable.
Pensez-y avant de finir, dans le meilleur des cas, dans cet horrible musée des damnés, de ceux qui n’ont pas compris, pas réagit, pas agit et qui, à juste titre, n’auront pas été compris. Car ils le méritaient…
L’intelligence n’est pas une calculatrice.
Le cœur non plus.
La Justice, vertu et institution, conjugue les deux.
Il ne faut pas l’oublier, Madame le Ministre de la Justice, au risque de perdre la guerre et, en plus, l’honneur.

Philippe BALLEUX, avocat aux Barreaux de CHARLEROI et de DINANT

Visiteur

#18 Re:

2012-06-21 23:23

#13: -  

 Amelie Turtelboom, une ministre qu'on soit virer avant pour eviter les problemes après ;-)


Visiteur

#19

2012-06-22 12:14

Au nom d'un accès à la justice pour tous, obligation constitutionnelle de l'état.

Visiteur

#20

2012-06-22 12:20

Le système actuel est si mal payé qu'il peut décemment être assimilé à du bénévolat car il couvre à peine les frais encourus par les avocats qui s'y consacrent. Il n'est pas normal que l'Etat édicte des règles à excuter, et qu'ensuite aucun budget pertinent ne soit voté ! Et que cette défaillance de l'Etat doive être assumée par la profession !

Visiteur

#21

2012-06-22 16:16

Les considérations financières - pas plus que les obstacles d’ordre culturel ou psychologique - ne peuvent empêcher l’accès à la justice. Or, le caractère onéreux du procès en est un frein. Des remèdes doivent donc exister pour préserver un droit égal pour tous à la justice.

Visiteur

#22

2012-06-22 17:18

Les avocats ne sont pas simplement des "défenseurs" de droit(s), ils sont aussi investis d'une mission de paix à tous les échelons d'une société multiculturelle à préserver. Aux plans local, national, international. C'est en respectant l'identité de chacun, celle des uns et des autres, que commencent la compréhension et la réconciliation possible. Sans avocats, la porte est ouverte à toutes les dérives, à la tentation de règlements de comptes individuels. Je considère le rôle de l'avocat - je n'en suis pas - comme celui d'un gardien/pèlerin.... défenseur par des droits de l'homme par la connaissance du Droit.

Ce message a été supprimé par son auteur (Montrer les détails)

2012-06-22 19:25



Visiteur

#24

2012-06-23 03:34

Ancien chef d'entreprise suivi d'une faillite je suis passé d'un statut de privilégié à un plan de règlement collectifs de dettes. Plus aucun moyen d'accéder à une défense juridique sans cette aide. Nous sommes tous exposés. L'égalité des individus c'est de donner à la défense les mêmes droits pour tous. Et donc de rétribuer ces avocats qui acceptent de défendre grâce à l'aide juridique.

Visiteur

#25

2012-06-24 00:27

Sans avocats ,plus de justice...