Ministre de l'agriculture: Interdire la mendicité avec des animaux

Sans faire l'amalgame avec les SDF et leurs seuls compagnons d'infortune,
on assiste en France, sur les trottoirs Parisiens, ainsi que sur ceux de toutes les grandes villes, à l'explosion d'une nouvelle forme de mendicité exposée aux regards de tous, basée sur l'exploitation d'animaux de toutes sortes mais principalement de chiens et chats rendus amorphes par leurs détenteurs.
Ces animaux paraissent endormis, malades ou en état de soumission totale car ils sont souvent drogués, malnutris ou brutalisés, on les oblige à rester immobiles des heures durant, maintenus souvent fermement attachés. Ces mêmes personnes les remplacent souvent car beaucoup d'entre eux meurent de ces mauvais traitements.
Ces "animaux kleenex" sont aussitôt remplacés par d'autres, soit achetés soit fournis par des réseaux auxquels ces personnes appartiennent, dont certains proviennent de vols, et se retrouvent ainsi mis à la vente sur la voie publique. Nous rappelons l' article R214.31.1 du Code Rural qu'il est interdit de céder ou de vendre un animal sur la voie publique.
Les pouvoirs Publics concernés laissent faire. Leur indifférence ainsi que le vide juridique, bien connu par les chefs de file de cette mendicité, favorisent son développement grandissant. AUCUNE LOI, EN FRANCE, NE L'INTERDIT .
L'absence d'un instrument juridique mis à la disposition de la Police d'une part réduit énormément l'efficacité des rares interventions de celle-ci, et d'autre part privé de légitimité les actions de sauvegarde des Associations pour la protection des animaux sont impuissantes.
Face à ce fléau : la France est désarmée.
Cette situation plus que scandaleuse, provoque l'indignation et la colère de bon nombre de Français qui réclament de toute urgence une LOI interdisant cette nouvelle forme de mendicité liée "aux animaux kleenex", pour réduire le nombre de vols et de trafic présent sur notre territoire.
L'Assemblée nationale a adopté une disposition qui reconnaît aux animaux la qualité "d'êtres vivants doués de sensibilité" au lieu de "biens meubles".Mr le Ministre, les Français avec plus de 61,6 millions d'animaux de compagnie, vous demandent de les écouter, de les entendre et d'agir .

Merci Monsieur le Ministrenistre de l'agriculture:


marie-christine bezençon    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise marie-christine bezençon à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...