Nombreux chats stérilisés, soignés et pucés disparaissent sur Mouscron

Bonjour je suis inquiète, de nombreux chats disparaissent depuis plusieurs semaines sur Mouscron et particulièrement dans le quartier du Mont à Leux. Je sais que c'est la période des chaleurs, mais ce n'est pas normal que des chats stérilisés, pucés, soignés, farouches et qui connaissent bien leur entourage, disparaissent comme ça. Mon Birdy, disparu depuis le 1er avril, ne se serait jamais laissé prendre par un inconnu. Je suis sûre qu'il se passe quelque chose de grave. Je propose que tous les propriétaires de chats disparus se regroupent et déposent plainte. Je lance donc cette pétition pour que la commune fasse son travail. En effet, stériliser et pucer son chat est obligatoire. De ce fait, les employés communaux qui trouvent des cadavres de chats sont obligés de vérifier que l'animal est pucé et prévenir les propriétaires. Ce qui n'est pas toujours fait et cela n'est pas normal. Il n'y a rien de pire que de ne pas savoir ce qui est arrivé à son animal. 

De plus, ces chats qui ont disparu, sont des chats qui n'iraient pas avec des inconnus. Alors que se passe-t-il ? Quelqu'un les trappent ? Pour en faire quoi ? Laboratoire ? Trafic de vente ? Quelqu'un les tuent ? Qui ? Tout ça c'est le travail de la police !!!

Alors si vous avez vous aussi, un chat qui a disparu, s'il vous plaît, signer cette pétition. 

20211128_012700.jpg Tous ensemble, on peut faire bouger les choses

Signer cette pétition

En signant, j'autorise @Marylène Muriel à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...