NON au pylone Télénet dans le village de Monceau-Imbrechies !

148056942_10225437943875623_5101754929415140356_o.jpg

Un projet d’installation d’une station de télécommunication pour le réseau Telenet et Orange est en cours à Monceau-Imbrechies (Place d’Imbrechies, 7).

Nous nous opposons à un tel projet car, même si celui-ci reste en-dessous des normes au niveau santé, il compromet la protection de l’environnement (naturel et patrimonial) et ne s’intègre pas du tout dans le bâti existant.

En effet,
• Une telle antenne s’écarte du plan de secteur local (zone agricole au niveau du site d’implantation et zone d’habitat à caractère rural aux alentours) et porte atteinte à l’esthétique paysagère. Le groupe Telenet reconnait lui-même dans son dossier le risque d’un effet de rupture dans le paysage naturel ou par rapport aux caractéristiques de l’habitat traditionnel de la région et du quartier.

• Cette installation ne respecte pas, ne structure pas et ne recompose pas les lignes de force du paysage tel que l’exige la circulaire ministérielle de janvier 2009. Elle changera le cadre de vie de ses riverains qui, d’autre part, verront la possible dévalorisation de leurs biens immobiliers. Monceau-Imbrechies a, jusqu’à présent, réussi à garder tout son charme rural. Une structure de type industriel n’y a pas sa place.

• Le mât sera érigé à proximité immédiate du Périmètre d’Intérêt Paysager de Monceau-Imbrechies reprenant d’une part le versant de vallée situé entre Macon et Imbrechies, paysage très harmonieux de prairies avec quelques alignements d’arbres et vues longues vers le nord ; et d’autre part, de l’autre côté de la ligne de crête, le village d’Imbrechies et ses alentours y compris le versant boisé qui participe à ce paysage bien délimité d’un village d’une grande qualité et de son site indissociable. Il s’inscrira également juste à côté du Point de vue remarquable d’Imbrechies qui domine d’une quarantaine de mètres l’ensemble du village de Macon avec une vue s’étendant sur plusieurs kilomètres vers le nord (France). Il en va de même pour la Ligne de vue remarquable du Mémorial. Comment concevoir une telle installation dans ce cadre et ce d’autant plus que la Belgique fait partie des Etats membres ayant signé la Convention de Florence ? Elle s’est donc engagée à préserver ses paysages et à tenir compte de l’avis de ses citoyens.

• Cette structure (pylône de 27 mètres de haut « garni » de multiples antennes montées sur des bras de déports mesurant jusqu’à 2,68 mètres de long) installée sur la ligne des crêtes sera non seulement visible depuis les sites historiques que représentent le Mémorial (site classé depuis1990), le château et le Musée 40-44 mais mitera également le paysage au loin.

• De plus, le projet se trouve à proximité immédiate (ce que réfute Telenet) du château d’Imbrechies et des terrains avoisinants qui font partie du patrimoine classé depuis 1981. Il en va de même de la parcelle où se sont déroulés les premiers combats de la libération de la Belgique le 02/09/1944 (site classé en 1990). Le musée 40-44 s’ajoute à l’ensemble. Quotidiennement, des visiteurs ou des promeneurs s’arrêtent au char. Une table d’orientation, un panneau relatant l’histoire du site et une table de pique-nique seront prochainement installés sur la petite aire de verdure jouxtant le Mémorial. Il y aura une vue directe sur le pylône ; la seule barrière visuelle étant une haie régulièrement taillée. Rappelons aussi que chaque année une cérémonie commémorative est organisée à la mémoire des 12 soldats américains tués à Monceau-Imbrechies. Y participent non seulement des délégations belges mais également des représentants de délégations étrangères. Comment peut-on accepter une station de cette envergure juste dans le champ de vision du Mémorial ?

• Dans un espace plus large, le site d’implantation est bien repris sur la carte d’archéologie en vertu de l’article 13 du Code wallon du Patrimoine. Pourtant Telenet ne le reconnait pas.

• La position du mât dans la parcelle a été choisie afin qu’elle soit la plus discrète possible. Oui mais, la vision sera seulement protégée d’un peu partout uniquement par une haie (sauf au niveau du jardin arboré du château). Dans le dossier il est mis que ce mât sera implanté contre une rangée de sapins qui, à l’heure actuelle, n’existe pas ! Même si des espèces d’arbres à croissance rapide étaient plantées autour, il faudrait quand même des années pour camoufler la structure.

• L’endroit est très fréquenté par les touristes qui y trouvent un lieu historique sis dans un paysage magnifique De nombreux promeneurs s’y arrêtent. Les cyclistes empruntent également les routes aux alentours. Différentes marches sportives ou gourmandes ainsi que plusieurs rallyes passent par là. Ils y organisent parfois un point de ravitaillement ou une séance photo au Mémorial. Bref, ce lieu chargé d’histoire dans un cadre idyllique est un des endroits les plus visités de notre commune. Qu’en sera-t-il s’il était dégradé par un tel projet ?

• Nous vous rappelons également la présence d’une zone Natura 2000 (Massifs forestiers entre Momignies et Chimay, terres de cultures et éléments anthropiques) à 350 mètres du site d’implantation. Quels impacts les ondes électromagnétiques émises par l’antenne pourraient-elles avoir sur la faune environnante ?

• Nous évoquons le risque potentiel pour la santé des riverains (même si le seuil des 3V/m est respecté dans le dossier de l’ISSeP) en vertu du principe de précaution mentionné dans l’article 191 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne car les premières habitations se retrouveront à 60 mètres du site d’implantation et qu’aucune certitude n’existe quant à l’inocuité totale des émissions électromagnétiques des antennes GSM sur les riverains.

• Telenet reconnait une nuisance sonore permanente de 15 à 20 dB due aux baies techniques. Celle-ci pourrait être dérangeante pour les riverains proches qui se retrouvent fréquemment dans leur jardin.

• Enfin nous déplorons qu’aucun résumé non technique de l’ISSeP ne soit joint au permis afin de mieux comprendre l’ensemble des termes et mesures techniques du rapport et répondre à certaines de nos questions (par exemple : y-a-il un effet cumulé des champs générés par l’ensemble des antennes ?). Un seul photomontage est présent dans le dossier. Il représente le pylône au sein de la pâture. Aucun montage ne représente la vue du pylône depuis le château, le Mémorial, le musée ou le paysage environnant et les habitations proches.

Beaucoup de question restent en suspens :
• N’y-a-t-il pas des alternatives techniques ou de localisation ?
• Cette nouvelle implantation ne sera-t-elle pas destinée prochainement à la 5G avec toutes les inconnues existantes quant aux impacts sur la santé ?
• Quelles seront les mesures prises par l’exploitant pour limiter les nuisances ou inconvénients qu’une telle installation est susceptible de causer ?
• Quels sont les engagements et garanties apportées par le porteur du projet pour un démantèlement en fin de validité du permis ou en fin d’exploitation ? Une garantie bancaire est-elle bloquée ?
• Quelles seraient la durée du chantier et la date fixée pour la mise en service ? Le projet est prévu, dans un premier temps pour Telenet, quand Orange prévoit-il ses propres antennes ? Dès que le mât sera érigé ou devrons nous subir une deuxième phase de travaux ?

Pour toutes les raisons exposées ci-dessus, nous nous opposons fermement à ce projet.

Enfin, nous souhaiterions également que vous preniez une ordonnance de police administrative réglementant l’installation d’antennes relais sur le territoire communal (distance minimale à respecter dans le cadre du principe de précaution) comme la Commune en a la compétence en vertu de sa mission relative à la sécurité et à la salubrité publique.

Nous vous remercions pour l’attention que vous porterez à notre demande et nous vous prions de croire, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames, Messieurs les membres du Collège communal, à l’assurance de notre considération.

 


van der Kaa Dominique    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise van der Kaa Dominique à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...