NON, les enfants Infirmes Moteurs Cérébraux ne doivent pas être "Enfermés" !!!

Bonjour, je suis maman d’un enfant de 5 ans atteint de paralysie cérébrale.

Cela veut dire que mon enfant a des lésions irréversibles au cerveau, les membres inférieur et supérieur de mon enfant dysfonctionnent.

Ces lésions provoquent des troubles du mouvement et de la posture mais également des difficultés cognitives et sensorielles qui durent toute la vie.

La thérapie est donc primordiale pour apporter un confort de vie et une certaine autonomie aux enfants Infirme Moteur Cérébraux (IMC).

La kinésithérapie neuro-motrice de rééducation a permis à notre enfant de s’assoir sans retomber vers l’âge de deux ans, c’était une grande victoire MAIS c’était avant …

Avant l’Arrêté royal du 03 février 2019 modifiant l’annexe de l’arrêté royal du 14 septembre 1984 établissant la nomenclature des prestations de santé en matière d’assurance obligatoire soins de santé et indemnités et qui est d’application depuis septembre 2019.

L’impact direct de ce nouvel arrêté a pour conséquence que mon enfant n’a plus accès aux prestations de rééducation de 60 minutes, alors que celles-ci sont prescrites par les médecins spécialisés des Centres de Référence multidisciplinaire mis en place par l’INAMI.

Dès lors mon enfant est Enfermé : Enfermé dans son corps, Enfermé sans perspectives d’évolution, Enfermé dans son épanouissement, Enfermé dans la privation de soins adéquats, Enfermé sans issue pour l’avenir, …

Nous refusons que des économies et transferts budgétaires se fassent au préjudice et détriment des enfants IMC, ils ont déjà suffisamment à supporter avec leur handicap.

PETITION

Nous demandons l’annulation de L’Arrêté royal du 03 février 2019 modifiant l’annexe de l’arrêté royal du 14 septembre 1984 établissant la nomenclature des prestations de santé en matière d’assurance obligatoire soins de santé et indemnités.

Les enfants IMC ont un besoin intensif et de longue durée en kinésithérapie et physiothérapie, ce besoin est soumis à trois niveaux élevés de contrôle.

Ma famille, comme d'autres familles ne saurait faire face à une dépense supplémentaire de 5000,00EUR au minimum par année : on ne sait plus payer les soins de santé de base de notre enfant handicapé, que sommes-nous censés faire ?

Les soins ce ne sont pas des activités de loisirs, c’est une nécessité !

Les services de la Ministre Maggie De Block estiment cette mesure est nécessaire afin de dégager du budget dans une enveloppe dite fermée.

Encore les plus faibles qui paient des mesures d’économies insensées.

En Flandre, des parents expriment leur difficulté, leur incompréhension, et l’injustice de cette mesure discriminatoire d’économie budgétaire.

Une pétition en Néerlandais est également disponible.

https://www.hln.be/in-de-buurt/antwerpen/kine-voor-kind-met-hersenverlamming-duurder-1-000-handtekeningen-tegen-wetsaanpassing-in-week-tijd~a883c6bf/

https://www.demorgen.be/nieuws/grote-onrust-bij-ouders-van-kinderen-met-verlamming-minder-sessies-bij-kinesist-terugbetaald~b5d399a7/

https://petitie.be/petitie/geef-cp-kinderen-een-stem

Aidez-nous à porter la voix des enfants IMC, signez la pétition et n'oubliez pas de valider le mail de confirmation

https://youtu.be/ZWxlD2puw54

https://youtu.be/zYsPU3x3Z8M


Association des Parents IMCCP Belgium    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Association des Parents IMCCP Belgium à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...