Plus de 3500 seniors décédés - Plainte au pénal pour Maggie De Block

Plus de 3500 seniors décédés dans les maisons de retraites et de soins !

Une hécatombe sans précédent en Belgique !

La maltraitance à l’égard des personnes âgées comprend tous les comportements, décisions et leurs conséquences

Tenant compte des situations malheureuses connues en Italie et en Espagne, il était de notoriété publique que nos aînés étaient les plus vulnérables vis-à-vis de ce virus, Ils sont fragiles, dépendants physiquement et psychiquement.

Par manque de prévoyance et de discernement, Madame De Block doit être tenue pour responsable de ses décisions de ne pas avoir considéré le personnel des maisons de repos et de soins parmi les prioritaires pour disposer des équipements de protections hygiéniques afin protéger nos seniors du Covid-19.

Un dépôt de plainte pénale doit être déposé pour un tel génocide ! Concernant le comportement déontologique d’un médecin, il est également possible de s’adresser à l’Ordre des médecins.

Concernant les péripéties des stocks et fabrications des masques chirurgicaux et FFP2, des enquêtes approfondies s’imposent : L'an dernier, le gouvernement avait décidé de procéder à la destruction par une « firme spécialisée » des masques de la réserve stratégique, ceux-ci ayant atteint la date de péremption. Ces quelque six millions de masques FFP2 avaient été acquis à l'occasion de l'épidémie de grippe H1N1 en 2009. Mais par souci d'économie dans le budget des soins de santé, la ministre Maggie De Block a décidé de ne pas renouveler cette réserve.

Malgré la date de péremption, l’efficacité de ces masques était probablement supérieure aux masques « chirurgicaux ». Non contaminés, pourquoi une firme « spécialisée » pour la destruction ? Stockés dans des entrepôts militaires, ces masques pouvaient être transportés vers un incinérateur par ces derniers !

Les paroles d’un ministre : « Nous devons revoir notre façon de vivre, nous dépendons beaucoup trop de l’Asie ! » - Quand les pouvoirs publics ont-ils passé commande des machines pour la fabrication des masques ? Les machines commandées par trois « firmes privées » seront opérationnelles à partir de juin 2020 !

A défaut, une partie des 10.000 prisonniers belges ne pouvaient-ils pas fabriquer des masques avec des machines à coudre ? Idem pour les écoles de couture et autres.

Merci pour votre participation.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Daniel Kamps à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...