Pour la réouverture immédiate des commerces dit "non essentiels"

IMG_5100.JPGCher Monsieur Le Premier Ministre, cher Monsieur Le Ministre, cher Monsieur Le Bourgmestre,

À vous, très chère Personnalité qui avez une influence certaine sur nos instances gouvernementales, 

En notre qualité de commerçants qualifiés dit "non essentiels", je vous relaie quelques réflexions que nous vous demandons de bien vouloir faire remonter auprès de nos instances gouvernementales, afin que l'équité soit faite, suite à la décision prise d’imposer une fermeture à l'ensemble de nos commerces dits « non essentiels ». 

Piste à envisager :

Classer les commerces dits « non essentiels » en 2 catégories :

Non Ess./A : Bricolage - Plantes et Fleurs - Optique - Kruidvat - Action ...... restés ouverts,

Non Ess./B : Textile - Déco - Jouets - Ameublement - Coiffure ........... fermés depuis le 2/11 et jusque ?

Les magasins A, qui ont pu ouvrir durant 3 semaines, fermeraient en vue de permettre aux magasins B d'ouvrir à leur tour.

Nous comprenons que les consommateurs aient eu besoin des magasins A, vu le calendrier de la Toussaint.

Mais Noël se profilant, leurs besoins se tournent actuellement vers les magasins B.

Dès que possible, les commerces B ouvriraient durant 3 semaines.

Une alternance des ouvertures rendrait les parts de marché équitables entre les secteurs.

Et à compter du 14 décembre, tous les magasins pourraient ouvrir selon des règles sanitaires strictes, pour que tous puissent subsister équitablement et bénéficier des mêmes chances qu'offrent les fêtes de fin d'année en termes de commerces et de services.

Nous demandons également la permission d'ouvrir tous les dimanches durant toute la journée (même en zone non touristique), d'ici la mi-janvier, afin de favoriser l'économie et le bien-être des consommateurs ainsi que celui de nos collaborateurs. 

L'idée n'est pas de fermer des commerces, l'idée est d'assurer un partage des chances pour chaque type de commerce. 

Arguments :

- Les fêtes approchent : nous sommes des acteurs essentiels à plus d'un titre.

- Le Click & Collect ne fonctionne pas pour 2 raisons : (C.A = moins de 5% des articles proposés à la vente!)   

1/ car l'achat en ligne se fait en 3 clics et demande moins de temps et d'effort pour le consommateur,   

2/ car nous sommes des acteurs sociaux : les clients ont besoin de conseils personnalisés, de services, de rencontres, même à distance, masqués et "gelés"…), 

- Offrir du travail rémunéré à 100% à nos collaborateurs dévoués, 

- Le shopping est un facteur de bien-être social (preuve : shopping de masse dans les commerces frontaliers) ! 

- Limiter les achats en ligne = garder l'économie dans notre pays ! 

- De plus, force est de constater l’état déplorable de nos centres-villes, le rôle social des commerçants, n'est plus à démontrer! 

Finalité :Partage des chances,

Survie des commerces, 

Bien-être social - des travailleurs - des indépendants - des clients,

Soutien de l'économie.

Dépendance limitée des PME vis-à vis de l'Etat 

Échanges commerciaux assurés (nos fournisseurs sont également en souffrance économique et peinent à produire ou à nous livrer) 

Impact sur la propagation du coronavirus Covid 19 :

La circulation du virus ne progresserait pas étant donné  que nous ne drainons pas plus de trafic dans nos magasins que les "Brico et Action par exemple"

Le personnel soignant ainsi que les hôpitaux n'auraient pas à subir de vague supplémentaire car nous ne propagerions pas davantage le virus qu'à l'heure actuelle, si pas moins étant donné notre fréquentation moins élevée.

Il s'agirait juste d'un partage des ouvertures de commerces de proximité, de différents secteurs, bien nécessaire à tous, tout en maintenant les consignes de barrières de sécurité sanitaires communément respectées par un grand nombre de citoyens. 

Nous vous demandons de nous soutenir et nous comptons sur votre soutien. 

Bien cordialement,

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Steve. S à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...