Projet "Les Jardins du Kinsendael", acte 2!

Cher.e.s Voisin.e.s, Cher.e.s Riverain.e.s, Cher.e.s Ami.e.s,

Malgré quelques modifications destinées à réduire les nombreuses dérogations initiales, le projet intitulé « les Jardins du Kinsendael » reste écrasant, nuisible à l’environnement humain, social et écologique.  

Les documents de la nouvelle demande de permis sont consultables ici :  https://openpermits.brussels/fr/_16/PFD/1778069

 

La densité du projet est énorme ; les 199 logements dits de « moyen standing », censés accueillir 445 habitants, sont concentrés en trois bâtiments massifs, en totale inadéquation avec l’habitat de la rue du Bourdon, essentiellement composé de petites maisons de rangée. Aucune place n’est accordée au logement social.  

 

La demande potentielle en équipements collectifs n’est compensée par aucune offre. Quant aux rares activités productives envisagées, elles ne représentent que 6% des 23056 m2 du terrain.   Les dérogations maintenues posent toujours problème, notamment la question des remblais et du relief quant au maintien de la zone tampon.  

 

En termes de flux de trafic, d’accès au site et de besoins de stationnement, le projet ne fait qu’amplifier les problèmes d’engorgement et d’encombrements déjà aggravés, ces dernières années, dans le quartier.  

 

Les experts phytosanitaires de Dryades, un des consultants du
promoteur, estiment que les arbres situés à l’entrée rue du Bourdon ont un « potentiel esthétique élevé ». Ils recommandent « vivement leur valorisation dans le cadre d’un réaménagement des lieux ». Il s’agit précisément des chênes, du liquidambar, des frênes 42 et 43, et de l’érable 44, condamnés par ce projet.             

Cette recommandation rejoint le point de vue des habitants qui proposent de conserver la zone de recul actuelle, (à l’entrée rue du Bourdon), assurant une respiration dans le front bâti.  

 

Enfin, les incidences du projet en termes de gestion des eaux et de dépollution des sols, à l’échelle de l’ensemble de l’îlot, demandent à être précisées.  

 

Les riverains, déjà affectés par de nombreux chantiers avoisinants, réitèrent leur souhait d’avoir une vue d’ensemble des impacts cumulés des deux projets, émanant du même promoteur, et jumelés sur l’ancien site d’Illochroma.

 

Le promoteur prétend que ces deux projets sont indépendants ; mais, lorsqu’il s’agit de démontrer, par exemple, la mixité d’activités prévue sur le site, il invite à « faire le lien avec la seconde phase du projet du côté de la rue du Château d’Or ».

Il s’agit donc bien d’un saucissonnage en deux phases, d’un même ample projet, requérant donc une étude d’incidences.  

 

L’évaluation de ce projet mérite en outre d’être replacée dans un contexte plus large, intégrant les nombreux projets immobiliers qui fleurissent sur cette partie du territoire de la commune.


Comité de quartier Bourdon - Horzel    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Comité de quartier Bourdon - Horzel à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...