Réforme Technologue en Imagerie Médicale

Bonjour à tous,

 

Je m'appelle Xavier FRANCIS, je suis diplomé en Imagerie Médicale depuis 2004.

 

Nous avons appris tardivement que des négociations sont en cours pour créer une réforme sur la profession de Technologue en Imagerie Médicale.

 

Cette réforme prévoit, entre autre, un numéro d'agrément. Ce dernier serait instauré pour reconnaître et sécuriser le statut de Technologue en Imagerie Médicale (TIM). En soit, l'idée est très bonne. En pratique... moins!

 

Concrètement, tous les TIM recevraient un numéro d'agrément permanent à la condition de suivre une formation continue annuelle. Ce dont je suis tout à fait favorable; d'autres métiers y sont déjà contraints et ce n'est pas inutile.

 

Alors pourquoi cette pétition?...

 

Parce que je m'inquiète de l'avenir de mes collègues qui ne sont pas TIM (Technologue en Imagerie Médicale).

Mes collègues (de tout le pays!) engagés APRES 1997, recevront un numéro d'agrément PROVISOIR valable jusque décembre 2019! Ils auront donc 5 ans pour se former et obtenir le titre de TIM.

Comment est-ce possible pour eux?

C'est pas possible... Ils ont des prêts en cours, des enfants au études, etc. Et surout, quand ils ont été engagés avant l'arrivée des TIM, on ne leurs a jamais dit qu'ils seraient concernés par une telle réforme.

 

Vers un nouveau drame social?

J'en suis sûr.

Pour prendre le cas de mon service, nous sommes 35 personnes, 8 Technologues! soit moins d'un quart du personnel qui recevrait un numéro d'agrément permanent.

Si mes collègues ne peuvent pas se former, 27 personnes se retrouvent sur le carreau.

Sur Namur (ville), 3 hôpitaux, en extrapolant de manière rapide, ce sont 3x27, donc 81 personnes concernées.

Sur la province, puis la région, puis le pays, je vous laisse deviner le nombre important!

Les hôpitaux ne pourront pas prendre en charge la totalité des formations et les écoles elles-même ne pourront pas accueillir un tel nombre d'étudiant.

Pour info, il y a trois écoles en Région Francophone (Liège, Charleroi, Bruxelles)

Quel avenir pour tous mes collègues non-TIM?

 

Pourquoi ne sont-ils plus "valables"?

Je n'en sais rien...

Je me pose moi-même la question. J'ai fait 3 ans d'étude pour obtenir ce titre, dont presque un an et demi en stage.

Qui m'a formé? Mes collègues non-TIM! Des kinés, des infirmiers, des gens formés sur le tas (engagés avant 1997 mais non concernés par la réforme).

Que je sache, les kinés et infirmiers ont de bonnes connaissances anatomiques, pathologiques; en tout cas à l'époque, assez que pour pouvoir nous former sur le terrain.

Quand en 1997, le décret obligeant la formation de TIM pour travailler en radiologie est passé, il n'y avait pas assez de diplômés sortant. Le recrutement des kinés, infirmiers a pu se poursuivre pour répondre à l'offre d'emploi des hôpitaux.

Ils devaient suivre une formation en radioprotection reconnue par l'AFCN; ce qu'ils ont TOUS fait!

Maintenant que nous sommes là, nous les TIM, ils ne sont plus bon?!

Autre interrogation: si il ne sont plus bons... Quelle est la validité de la formation pratique des TIM?

Pour moi, si je prends le cas des kinés qui ne travaillent qu'en radiologie conventionnelle (pas de scanner, pas d'IRM, pas de scintigraphie), je considère que de part leur expérience, ils sont plus compétents que moi.

Ils m'apprennent encore des choses aujourd'hui!

Les infirmiers ont des connaissances complémentaires pour la prise en charge globale des patients. De plus, dans leur série d'actes confiés, il est stipulé qu'ils peuvent manipuler les appareils de radiologie! Droit acquis= droit concervé!

A savoir aussi que, les infirmiers qui ont suivi une quatrième année de spécialisation radio, ne sont pas considérés comme "valable"!!!

Finalement, ce problème va même au delà de la radiologie. les infirmier(ère)s qui travaillent en cardiologie (coronarographie), gastro-entérologie (cholangiographie) sont concerné(e)s aussi. Nous devrions alors nous les TIM travailles 10j/semaines pour reprendre ces services en plus de la radiologie.

 

En conclusion,

J'estime que le numéro d'agrément DOIT être accordé pour TOUTE personne engagée avant le passage de cette réforme.

J'estime que la formation continue sera un plus pour nous tous et pour vous, (futurs) patients qui lisez ces lignes.

Je pense que, au besoin, deux numéros distincts pourraient exister:

un numéro pour TOUT examen radiologique ne nécessitant pas d'acte " invasif" (Injection, perfusion, lavement, sondage,etc.)

un numéro qui donne accès aux actes "invasifs"

Si vous êtes du même avis que moi, si vous voulez soutenir nos collègues non-TIM et éviter une absurdité, merci de signer cette pétition.

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Xavier FRANCIS à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...