Sauvez l'espace vert rescapé

Lettre d’une terrienne, habitante de Grâce-Hollogne, en détresse…

 

A la question : « Êtes-vous pour ou contre la disparition d’un des derniers espaces verts rescapés de votre commune ? que répondriez-vous » ?

 

Il y a à Grâce-Hollogne, un immense champ près du terril du Bonnier, il invite à la quiétude, il respire la couleur verte, cette couleur de plus en plus engloutie par des bâtiments de toutes sortes...On y voit des oiseaux se poser, des renards passer…on y respire la tranquillité. En avril, j ‘y ai aperçu une cigogne faire une pause dans sa trajectoire et pourtant, je n’étais pas en Alsace mais bien à Grâce-Hollogne.

 

Le projet est de convertir cet espace vert rescapé en un immense lotissement : 270 appartements, 9 maisons, des surfaces commerciales, car effectivement, Grâce-Hollogne manque cruellement de surfaces commerciales. A part un Ikea et une patinoire que l’on pourrait ajouter à l’aéroport, au zoning industriel et aux commerces en grand nombre, les habitants n’ont aucune raison de se plaindre…

 

Un lotissement titanesque qui sera installé dans un quartier où le réseau routier n’est pas adapté et où les rues sont à peine sécurisantes… Un peu plus de pollution liée à toutes les voitures supplémentaires, de nuisances sonores, de risques d’accidents viendront compléter les taches de kérosène sur les terrasses…

Je regrette d’être une petite goutte d’eau dans l’océan, une minuscule goutte qui ne fera jamais le poids par rapport à l’immense somme d’argent que va générer ce projet…

Alors comme un certain Martin Luther King, moi aussi, j’ai un rêve : je rêve qu’un jour, il y ait un sentiment de bienveillance plus fort qu’une immense somme d’argent, je rêve qu’un jour, cette nature qui se réduit de siècle en siècle à une peau de chagrin, récupère tous ses droits d’exister, je rêve d’un air sain, d’un ciel dégagé, je rêve de cris de détresse pris en compte, je rêve que l’on sauve la couleur verte, celle qui représente la nature de notre planète terre toujours un peu plus punie et frappée par une crise sanitaire sans précédent. Cette couleur verte qui symbolise surtout l’espoir de vivre encore un peu, ne fût-ce qu’un tout petit peu, SAINEMENT.

 

 

Valérie Surrenti

terril.jpg


Valérie Surrenti et autres terriens en détresse    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Valérie Surrenti et autres terriens en détresse à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...