Sauvons la course au large aux JO 2024

Une volte-face bien amère pour la course au large

C’est avec un gout amer que nous venons d’apprendre qu’il n’y aura sans doute pas de course au large en double mixte aux Jeux Olympiques de Marseille en 2024

La course au large devait être une épreuve phare et novatrice dans le cadre des JO 2024. On parlait même de commencer les Jeux par cette épreuve, formidable vitrine pour la voile en mondovision.

Maintenant, les fédérations sportives sont face à un mur et 6 semaines pour présenter au CIO une alternative à la course au large ! Mais présenter une alternative, c’est baisser les bras, s’avouer vaincu. C’est pourquoi la FFYB fera bloc et ne présentera pas d’alternative. La FFYB est déçue, abasourdie et en colère face à cet ultimatum !

Nous devons sauver la 10e épreuve dans le programme des JO de Paris-2024 mais aussi les athlètes qui se sont investis corps et âme depuis des mois pour être au top dans cette épreuve tant attendue.

De plus, les raisons de ce volte-face qui menace la course au large sont complétement farfelues ; ils ont peur pour la sécurité des participants, des attaques de pirates, de coûts de production télévisée et de la complexité de mettre en avant notre sport. Le nouveau président de World Sailing, Li Quanhay, ne serait-il pas antivoile ?

Pourtant la course au large comporte de nombreux avantages :

-          Une activité déjà suivie par le grand public et médiatisée.

-          Une épreuve de longue durée sans être excessive

-          Une épreuve facile à suivre sur les réseaux sociaux, même pour les moins aguerris

-          C’est une discipline mixte qui répond aux recommandations du CIO

-          Deux championnats d'Europe EUROSAF double mixte offshore ont déjà été organisés en 2019 et 2020 ainsi qu’un 1er Championnat du Monde World Sailing de la discipline aura en septembre 2021 (L’édition 2020 ayant été annulée suite au COVID19)

-          Depuis l’annonce de World Sailing il y a 3ans, la FFYB a travaillé et défendu ce projet pour qu’un équipage voit le jour. Les Red Dolphins en ont fait leur objectif principal. Ils ont dépensé de l’énergie, du temps, de l’argent ,… c’est inacceptable.  

Le comité du CIO devrait donner une décision finale pour le 8 juin prochain. Mais tout cela est bien mal parti pour sauver la course au large, il semble que les jeux soient déjà faits !  C’est pourquoi nous nous devons bouger et lancer un ras de marée pour faire bouger les choses.  

La Fédération ne s’avoue pas vaincue et va rallier d’autres fédérations pour faire entendre leurs voix. La démocratie doit gagner.

Nous nous battrons pour que la course au large soit maintenue aux JO 2024


Fédération Francophone du Yachting Belge    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Fédération Francophone du Yachting Belge à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...