Sécurisation du Quai des Ardennes à Chênée

Pétition pour une sécurisation du Quai des Ardennes à Chênée

Le quai des Ardennes à Chênée est vraisemblablement la dernière autoroute urbaine de l'agglomération liégeoise. La vitesse des véhicules y est limitée à 70 km/h mais les excès de vitesse sont nombreux comme le démontre le dispositif de comptage de véhicules Telraam présent sur le quai (https://telraam.net/en/location/9000001570). Il apparaît que près de 10 % des conducteurs roulent à plus de 70 km/h.

Vitesse_06-081.jpgVitesse moyenne des véhicules entre le 01/06/2022 et le 30/08/2022

Tous les jours, de nombreux piétons et cyclistes traversent ces quatre voies de circulation pour relier leur domicile à un arrêt de bus ou au Ravel. Cette prise de risque quotidienne n'est plus acceptable et pourrait tourner au drame si des aménagements de sécurisation ne sont pas rapidement mis en place.

Ce que nous demandons

  • Une réduction de la vitesse sur l’ensemble du tronçon.

  • La mise en place de dispositifs pour sécuriser la traversée des piétons, des PMR et des cyclistes au niveau des différents arrêts de bus.

  • L’installation de potelets dans les zones où la berme centrale n’est pas continue.

  • L’installation de radars fixes.

Deux accidents mortels ont eu lieu en 2014 et 2015 et plusieurs accidents graves ont déjà eu lieu en 2022 sur ce tronçon entre les Grosses Battes et Chênée. Les derniers en date aurait pu mettre en cause des usagers faibles ou d’autres véhicules : le 26 août 2022, un véhicule a terminé sa course sur le Ravel arrachant un lampadaire, un poteau de signalisation et des potelets ; tandis que le lendemain, un chauffard a perdu le contrôle de son véhicule et percuté la berme centrale en couchant un lampadaire à un endroit où des piétons traversent la chaussée.

Sans_titre_2.jpg

Ces évènements doivent retentir comme des sonnettes d'alarme pour mettre en place sans délai "les mesures transitoires possibles pour améliorer la sécurité des usagers les plus faibles sur ce tronçon en attendant un réaménagement en profondeur" comme indiqué dans la motion du Conseil communal de Liège déposée le 25 février 2019 au Gouvernement wallon. Néanmoins, malgré les nombreuses interpellations auprès du Collège depuis 2012, rien n’a bougé du côté de Chênée. Le Bourgmestre, Willy Demeyer, est favorable à une réduction de la vitesse et à une sécurisation des traversées mais semble bloqué par le fait qu’il s’agit d’une voirie régionale.

Cette pétition sera transmise aux ministres régionaux de la mobilité et de la sécurité routière ainsi qu’à l’Opérateur de Transport de Wallonie (OTW).

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Paulo Seixas à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...