Pour que les personnes en difficultés psychologiques soient enfin considérées comme des cas urgents à secourir

Commentaires

#2

madame a entièrement raison....une fois que la personne st majeure et consciente, on ne peut rien aire pour l'aider, je l'ai vécu

Ann Donner (Tertre, 2020-07-10)

#8

Pour que cela n'arrive plus .

Anâ Hata (Biarritz, 2020-07-10)

#10

Solidaire

Virginie Saussez (Sirault , 2020-07-10)

#11

Les personnes en difficultés psychologiques souffrent beaucoup mais, la souffrance touche aussi et indirectement leur entourage. Il faut agir avant qu'il ne soit trop tard et dans le cas présent, pour Jean-Claude, il est déjà trop tard alors pensons aux autres...

Guy Boulvin (Erquelinnes, 2020-07-10)

#12

Je signe parce que j'ai vécu cette situation. Il est vrai qu'on se heurte à des murs d'incohérences. On se retrouve face à des gens qui ne veulent ou ne peuvent pas agir.

Eric Dupriez (Obourg , 2020-07-10)

#22

Je soutiens Jacqueline et cette cause, les victimes doivent être prises en charge et les lois adaptées avant qu'il ne soit trop tard.

Betty Batoul (Ham sur Sambre, 2020-07-10)

#23

Je soutien Jacqueline

Belkis Dalgic (Charleroi, 2020-07-10)

#25

J'ai malheureusement vécu un semblant de la vie de cette dame et je suis très peinee de ce qui lui arrive.

Micheline Belin (Jambes , 2020-07-10)

#33

Cette histoire malheureuse touche ma gentille collègue et je sais qu'elle a tout tenté pour prévenir qu'une catastrophe arriverait. La situation la plonge dans un état de surendettement à vie. Des clauses devraient être prévues en pareils cas. Elle qui a toujours assumé seule les remboursements de prêt se retrouve victime.

Mairy Panayotakou (Eugies, 2020-07-11)

#36

Je suis dans le cas

Catherine Maman (Pâturages , 2020-07-11)

#42

Parce que je fais partie des ces personnes, parce que un ami refusé aux urgences s'est pendu la nuit suivante, parce que les enfants souffrent de parents mal soignés ou mal aidés

Brohet Laurence (Marcinelle , 2020-07-11)

#54

Je signe parce qu'un membre de ma famille est également alcoolique et que trop peu de choses sont mises en place et pour soutenir Jacqueline dans cette épreuve.

Marjorie Vandenbroucke (Hautrage, 2020-07-11)

#59

Être bien dans sa tête est la base du bonheur.
Et les personnes précarisées sont souvent les personnes qui vivent le plus de situations compliquées et qui devraient avoir un soutien psychologique qu'ils ne savent pas s'offrir.
Si ces personnes (surtout si on s'y prend dès l'adolescence) ont une aide précosse, on y diminuerait très probablement les assuétudes ce qui est souvent à la base de d élinquances.
Donc en appuyant sur l'aide psychologique, on lutterait aussi contre les troubles à l'ordre public donc contre le sentiment d'insécurité.
On pourrait dès lors prendre une partie des budgets de la lutte contre l'insécurité pour financer le soutien psychologique de la population

Lise Verwilghen-Deltenre (Spa , 2020-07-11)

#61

Il faut qu'on écoute lorsqu'un sos est lancé

Lindsay Djaroud Kerkhofs (Aiseau, 2020-07-11)

#62

J'avais écrit un texte déjà en apprenant son décès, on aide pas assez les artistes :Au revoir Jean-Claude
PASCALE MARLIER·LUNDI 6 JUILLET 2020·
Les artistes et les écrivains sont des personnes idéalistes et, souvent, écorchées vives...
Le monde est dur ,impitoyable, et les artistes si peu aidés, au contraire ,souvent “traqués”.
Si l’argent vient à manquer, les rêves s’écroulent ,face à la guerre financière.
Et, certains courbent le dos, sombrent.
Certains breuvages soulagent ,puis détruisent.
Les artistes ,eux-même, sont beaucoup trop souvent en compétition, alors qu’ils devraient s’épauler.
Il ne nous appartient pas de juger, le monde est assez dur que pour le faire.
Mais que sait-il de ce qu’on endure?
Un suicide aussi violent est un cri final de désespoir, un cri d’amour ,souvent, aussi.
Comme cet oiseau ,dont le chant n’est jamais aussi beau, que lorsqu’il s’empale...
Les commerciaux, les financiers ou les artistes prônés par le monde de la finance sont adulés, portés, mais les autres sont oubliés.
Ceux qui ne marchent pas dans le système, sont quantité négligeable.
La machine Covid les a encore ,davantage ,fragilisés, esseulés.
Tout le monde n’a pas la chance d’avoir les reins, ou une famille, assez solides.
J’aimerais apporter ma pierre à plus de solidarité et d’écoute entre nous tous, écrivains, artistes avec Passerelle...
Et que le monde financier et politique aident davantage les écrivains et les artistes, tous les rêveurs de ce monde disjoncté.
Au revoir Jean-Claude ,puisses tu être enfin heureux là-haut...
Au revoir à un écrivain, à un éditeur dont l’âme s’est perdue
Pascale

Pascale Marlier (Fernelmont, 2020-07-11)

#74

Parce que je suis concerné Dépressif depuis des années, donc je comprend cette situation et instable psychologiquement.

Mariano Martire (Mons, 2020-07-12)

#80

L'état psychologique de nombre de personnes ne cesse de se dégrader....c'est une question de santé publique....et de solidarité

Bernard Laurent (FRAMERIES , 2020-07-13)

#81

je peux comprendre votre chemin de croix, ayant un fils qui a 24 ans et qui souffre psychologiquement, nous sommes livrés à nous-mêmes depuis de longues années, il est très difficile d'être aidé ... les choses doivent changer

elena auquier (Eugies, 2020-07-13)

#82

Cette cause doit faire réfléchir les Autorités qui ont cette responsabilité dans leurs compétences.

André Libert (Tamines , 2020-07-13)

#83

Je connaissais Jean-Claude d'AVM. Je suis tellement désolée pour Jacqueline. Je signe en soutien pour trouver de l'aide quand il y a urgence. Courage et merci de nous tenir informé. Virginie

Virginie Lefèvre (Frameries , 2020-07-13)

#84

Par solidarité

isabelle heijers (mons, 2020-07-13)

#91

La cause est juste...
Les personnes en détresse psychologique doivent être prises en charge d'urgence..

Valerie Willems (Cuesmes, 2020-07-13)

#95

Je souhaite aider les personnes en difficulté psychologique

Pascale Malengreau (Stambruges , 2020-07-13)

#96

Je connais la famille

Annie Losa (Cela, 2020-07-13)

#101

Pour pouvoir aider les gens qui sont momentanément en souffrance, et ne plus entendre- respect de la vie privée et il doit demander de l'aide lui-même.

Annie Cambier (Cuesmes, 2020-07-14)

#105

Je comprends tt à fait et vis cette situation ... Courage . J'aimerais que nous changeons les mentalités, .... Pouvoir créer des structures acceuillentes sans jugement et d'AIDE.

Christine Canon (Frameries, 2020-07-15)

#107

J’ai connu jean Claude
C’était un homme impressionnant d’une grande force grâce à sa muse
Mais qui un jour a faibli
Parce que personne n’est à l’abri ...

Ornella Alaimo (Frameries , 2020-07-15)

#110

En la mémoire de Jean-Claude qui était une bonne personne

Jennifer Bouteiller (Blaton , 2020-07-26)

#111

Je signe parce que Jean Claude était mon ami ainsi que Jacqueline qui a crié au secours pour le sauver et que personne n'a écouté et que je suis vraiment touchée par ce drame !
Je signe car mon histoire est similaire , alcool, divorce, problèmes psychologiques, pendaison, soins intensifs, tentatives de suicide répétées ...et que moi non plus ...personne ne m'a écouté ni aidé !
Je signe parce que mon métier d Infirmière me confronte à des situations similaires presque quotidiennement ...mais que faire ? Car même les services sociaux ont les mains liées ou ne veulent pas se mouiller !
Je signe car je suis triste et en colère de voir que finalement ...on est vraiment seuls face à des situations de détresse comme celles là
Rares sont les personnes bienveillantes et conscienceuses qui vont réellement s' impliquer pour vous aider ... et sous quelle excuse ? La loi
On ne peut obliger quelqu'un à se soigner ...alors quoi on le laisse se détruire ? Et faire du mal aux autres ?
Tout débat est possible sur le sujet mais je reste convaincue que beaucoup de drames (suicides, meurtres, infanticides, ...) auraient pû être évités si on accordait plus d importance à la personne humaine et à son mal être

Valérie Mairesse (Paturages, 2020-07-29)

#116

Soutenir ma collègue

Marilou Alonso (Jurbise , 2020-08-04)

#118

Combien de drames pourraient être évités. Je pense également aux 2 mamans qui ne voulaient pas partir en laissant leurs enfants et qui ont faits la une de l'actualité

Annie Vansighen (Frameries , 2020-08-11)

#120

Je signe parce que j'ai vécu une faillite et je sais que le système est odieux et inhumain. Je comprends qu'on puisse en arriver au pire...

Elisabeth Loumaye (Amay, 2020-08-12)

#121

Courage à vous et toute la famille 🌷

Myriam Rochdi (Bruxelles, 2020-08-18)

#123

Tout à fait d'accord j'étais un ami de Jean-Claude

Jean-Marc LECOCQ (MONS, 2020-08-24)

#125

Il faut que ça change. J ai connu tant de drames...

Marie Christine Lecocq (Moustier , 2020-08-28)

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...