Stop au suréclairage de nos rues

À Monsieur Jean-Pol Hannon, administrateur de la REW

À Monsieur Roger le Bussy, directeur de la REW

À Monsieur Luc Gillard, échevin à l’Environnement, co-président de la REW

À Monsieur Paul Brasseur, échevin à la Transition énergétique

À Madame Anne, Masson, échevine Smart City et relation avec les régies  

 

Madame, Messieurs,

Fin mai 2020, un nouvel éclairage public a été installé dans notre quartier de Profondsart. Il s’agit de nouvelles ampoules LED remplaçant les anciennes ampoules à vapeur de sodium. Si nous pouvons à priori nous réjouir quant au caractère économique de ce nouvel éclairage, depuis l’installation de ces ampoules, nous souffrons tous du sur-éclairage de notre quartier. Qui plus est, de nouvelles ampoules ont été placées sur des poteaux qui n’en étaient pas pourvus jusqu’ici alors que les habitants du quartier n’en avaient pas fait la demande.  Cet éclairage est installé à une hauteur bien supérieure à la largeur des rues (en opposition donc avec les bonnes pratiques en la matière) et le flux lumineux n’étant pas concentré spécifiquement vers le bas éclaire les façades des maisons.

Depuis lors, la nuit a disparu de nos horizons et nous avons du mal à dormir, vivant dans une clarté permanente et trop forte 24 heures sur 24. Sans compter l’effet désastreux d’un tel sur-éclairage sur la faune et le questionnement de tous sur la nécessité de trop généreusement arroser un quartier rural pendant toutes les heures de la nuit.

De nombreux riverains se sont plaints de cette situation auprès de la REW. Celle-ci a en effet constaté et validé le problème et a tenté d’y répondre rapidement en procédant, dans le courant du mois de juin 2020, à l’installation de dimmers sur ce nouvel éclairage.

Hélas, nous devons constater que ceci n’a rien changé à ce jour. La variation de puissance est tout au plus anecdotique pour un éclairage qui reste totalement surdimensionné pour nos petites rues et avenues.

Par la présente, nous demandons aux autorités de la Ville de Wavre et à la REW de se coordonner au plus vite afin de mettre en place les réglages suivants sur cet éclairage public. Les ouvriers de la REW nous ont expliqué que ce système peut être piloté et reprogrammé à distance, aussi nous comprenons que sa mise en œuvre technique est à priori simple et rapide.

  • 80% de la puissance jusqu’à 22h
  • 40% de la puissance de 22h à minuit
  • 0% à partir de minuit, jusqu’à 5h30 du matin (extinction totale)
  • 60% de 5h30 à 6h30
  • 80% de 6h30 à l’extinction de l’éclairage

Mesdames et Messieurs les Echevins, vous qui êtes en charge de matières telles que les Smart Cities, la Transition Énergétique et l’Environnement, devez comprendre mieux que toutes et tous qu’un éclairage public surdimensionné, non intelligent, invasif, non respectueux de la faune et de la flore, générateur de pollution lumineuse, au sein d’un quartier rural et à l’écart de tout flux de transit, ne peut avoir sa place dans notre commune en 2020.

Nous rappelons très brièvement que de plus en plus de pays adoptent des lois visant à gérer la problématique de la pollution lumineuse, non seulement pour la sauvegarde de la biodiversité mais parce que les effets néfastes sur la santé de ce type de pollution ont déjà été clairement démontrés. L’année 2020 semble se cristalliser sur le thème de la santé : crise du COVID-19, rejet du déploiement de la 5G par les communes wallonnes, …

Par la présente, les cosignataires de cette pétition vous invitent à être congruents, et vous demandent instamment de régler au plus vite ce problème d’éclairage, comme proposé ci-dessus, afin que nous recouvrions sans tarder des nuits plus sereines.  

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Frederic Mottiat à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...