Save Space / contre la pollution de l'espace

A l'attention des membres du Parlement européen,

des gouvernements belge et français :

Mesdames et Messieurs, nous vous prions de prendre connaissance du texte ci-dessous.

Préambule : Le problème des débris spatiaux est un souci mondial qui doit préoccuper chaque nation. Il est clairement établi que ces débris ont plusieurs origines, mais sont majoritairement générés par l'homme. Les plus gros d'entre eux sont des morceaux de lanceurs spatiaux, en général les derniers étages des fusées servant à placer en orbite les satellites, ou les satellites eux-mêmes. Des débris plus petits, de tailles variables, peuvent provenir de pièces détachées de ces plus gros morceaux, parfois à la suite de leur explosion. Certains ont même été perdus par des astronautes, alors qu'ils effectuaient des opérations de montage et de réparation. Les plus petits débris sont des particules provenant des moteurs-fusées, des éclats de peinture... Tous ces débris, lorsqu'ils entrent en collision, génèrent d'autres débris plus petits. La grande vitesse de ces fragments leur donne une énergie cinétique importante : à titre d'exemple, une bille d'aluminium de 1,3 mm de diamètre lancée à 10 km/s (soit une vitesse commune pour un débris spatial), a l'énergie d'une balle de carabine 22 long rifle. Ces débris sont donc une menace pour les activités humaines dans l'espace La chute de ces débris sur le sol terrestre n'est par contre qu'un faible risque, car la majeure partie des fragments entrant dans l'atmosphère sont carbonisés par la chaleur due aux frottements avec l'air, mais ils peuvent constituer néanmoins un risque d'importance si l'entièreté des débris n'est pas désintégrée.

Nous exprimons nos inquiétudes quant au fait qu'aucune politique antipollution n'a été mise en place depuis le début du programme spatial. Quand on sait les difficultés que rencontrent les instances dirigeantes à produire textes et méthodes pour la dépollution de notre Terre, l'inquiétude va grandissante au sujet de notre galaxie visitée, sans la moindre considération de l'impact écologique qu'ont inévitablement ces explorations. Les scientifiques ont prouvé que des bactéries pouvaient survivre hors de notre atmosphère, quelles pourraient être les conséquences écologiques d'une contamination bactérienne terrestre sur une planète ou l'espace en général ?

On parle de coloniser Mars, de touristes de l'espace, on envoie des satellites, des sondes, des ondes… Il est indispensable de penser aux conséquences de nos actions et aussi à la dépollution de l'espace avant qu'il ne soit trop tard. Pour ne pas être confronté au problème lorsqu'il pourrait se produire, nous demandons une législation claire au sujet de l'exploration spatiale et un engagement de nos gouvernements pour lutter contre la pollution extra-atmosphérique.

Concrètement, nous demandons aux dirigeants européen, belge et français un engagement et une législation visant à limiter au maximum l'impact écologique de l'homme dans l'espace.

Il est indispensable de :

Ne jamais introduire d'éléments dans l'espace extra-atmosphérique pouvant nuire à notre planète et à l'environnement spatial. Ces éléments devront être géologiquement et chimiquement neutres afin de ne pas perturber l'équilibre de la vie sur Terre.

Ne jamais utiliser d'objets ou de produits destinés à l'espace extra-atmosphérique et pouvant représenter un danger pour l'Humanité, la Planète ou la Galaxie.

Ne jamais interférer dans le déroulement "naturel" d'espèces vivantes pouvant se trouver en dehors de notre espace Extra-atmosphérique, ce qui signifie penser en quoi notre matériel "terrestre" pourrait influencer la biodiversité spatiale pour autant que nous ayons les moyens technologiques de l’identifier.

Eviter autant que possible de laisser dériver des débris pouvant représenter un danger pour tout explorateur spatial ou notre propre planète. Informer en tout temps les populations du monde de tous contacts/découvertes réalisés dans l'espace extra-atmosphérique afin que l'opinion publique puisse se faire un avis quant aux dangers des découvertes réalisées.

Consacrer une partie du budget de la recherche spatiale à la dépollution de l'espace extra-atmosphérique Reconnaître le caractère "international" de l'espace et à n'y établir aucune base sans tenir compte de cet élément.

Ne pas autoriser une société privée à y établir une base sans tenir compte de son impact écologique.

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Bernard à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...