Demande d'un arrêté : MR/MRS , résidences pour handicapés ... les familles en colère .

Considérant que la crise sanitaire ne respecte pas les droits de l'homme ,
Considérant que depuis le 11 mars 2020 , les résidents , malades et familles sont soumis à des règles strictes dans des établissements coûteux aux services réduits ( aucune prime ? ) ,
Considérant que certaines MR et MRS n'appliquent pas les circulaires ou que très rarement ,
Considérant que les résidents et les familles sont pris en otage dans une lutte entre blouses blanches et gouvernement ,
Considérant que le premier confinement a causé de lourdes conséquences ,
Considérant que des témoignages ont démontré que tous ne meurent pas que du covid mais aussi de négligence, malnutrition, déshydratation, syndrome de glissement , solitude , euthanasie ,
Considérant que beaucoup ont gardé des séquelles suite au premier confinement ,
Considérant qu'une grande majorité de personnes malades , isolées réclament leur famille ,
Considérant que toutes ces personnes sont peut être en fin de vie et méritent de profiter de leurs droits et de leur liberté pour lesquels elles se sont battues ,
Considérant qu'il est vital d'accorder de l'importance aux besoins et envies des résidents ,
Considérant que cela fait plus de 7 mois que les résidents sont en souffrance , tristes et n'ont plus de vie sociale ,
Considérant qu'il faut défendre leur présent et notre avenir .

Nous, familles , résidents , malades , amis, demandons aux dirigeants , un arrêté pour visites obligatoires ( plusieurs personnes par résident ) ainsi que la possibilité de dérogation pour les personnes qui ont besoin d'assistance et la suspension immédiate du plexi puisque les masques sont désormais disponibles avec distanciation respectée .
20201024_1954101.jpg

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Ferri Mirella à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...