NON à la nouvelle classification IF-IC. Un recours est encore possible ! - We zeggen NEE tegen de nieuwe functieclassificatie . We kunnen nog in beroep gaan !-NEIN zur neuen Einstufung IF-IC. Ein Ein

Commentaires

#6

Dévalorisation totale du diplôme... ne profite à personne dans mon entourage ‘

Corinne Vanhelleputte (Koningslo , 2018-05-17)

#9

Cette classification dévalorise nos diplômes,nos compétences acquises, nos droits sont bafoués et est discriminante entre les spécialisations !
En accord total avec les associations !

Magali Degaudine (Strepy bracquegnies , 2018-05-17)

#20

Je ne suis pas en accord avec les nouveaux barèmes et les définitions des différentes fonctions .
Nous ne sommes pas valorisés dans notre métier , notre formation ( qu’Ali par exemple) et cela entraînera des discriminations ainsi qu’ine mauvaise qualité de soins à long terme. Il est aberrant que l’on puisse oser proposer un tel modele!

Daphne Declerck (Braine l’alleud , 2018-05-17)

#22

Je suis infirmière et je me sens concernée par les nouvelles mesures budgétaires.... plutôt en ma défaveur. ....

Julie Etienne (Bruxelles, 2018-05-17)

#30

Discrimination nivellement par le bas sécurité et qualité mises à mal

Alda Dalla Valle (Genly, 2018-05-17)

#38

Je ne suis pas d´accord qvec le gouvernement pour cette classification IFIC

Marie Droguet (Waterloo, 2018-05-17)

#46

Je suis infirmière spécialisée en oncologie. Le classement ific ne permet aucune reconnaissance des diplômes. Le gouvernement demande des infirmières surformées sans aucune reconnaissance financière. Cela revient à prendre le beurre, l'argent du beurre et la crémière par la même occasion. De plus, Mme Debloc a aussi le projet de modifier la liste d'acte et nous donner plus d'autonomie. Alors nous ferons des actes qui sont actuellement réalisés par les médecins. Encore une fois, nous risquons de nous faire avoir. Aurons nous une compensation? N'oublions pas que le salaire d'un médecins est dix fois plus élevé (en étant gentil) que celui d'une infirmière. Etant déjà en surcharge de travail, nous allons travailler encore plus, avoir plus de responsabilités, se former plus et gagné moins. Sans oublié nos conditions de travailles!
Que le gouvernement écoute les associations infirmières et arrête de donner l'accès à deux diplômés différents pour le même travail sur le terrain! Cela permettrais simplement de ne plus avoir de discrimination salariale.
J'espère que nous allons nous faire entendre!

Manon Marlier (Solre-saint-gery, 2018-05-17)

#51

Je trouve cela honteux j'ai même envisager changé de métier pourtant jadore vraiment ce que je fais car c'est un magnifique boulot enrichissant

Emmanuel Rassart (Waremme, 2018-05-17)

#55

Nous avons un métier pénible et déjà bien peu valorisé mais pourtant très important dans la vie de personnes malades ou âgées .

Frédéric Heulle (Hensies , 2018-05-17)

#58

Ific va a l'encontre même de l'essence de notre profession !

Anthony Gargiulo (Monceau Sur Sambre , 2018-05-17)

#60

Pour moi cette echelle IF-IC est profondément injuste pour certaines catégories d'infirmières... Ne oas y entrer est la meilleure des choses et je plains les jeunes qui vont entrer sur le marché du travail...eux n'ont pas le choix ...il y a une devalorisation des diplômes..à quoi sert il d'être graduée et titrée .. ??

Aurore Demoustier (Jeumont, 2018-05-17)

#63

Ce nouveau barème est dévalorisant pour là profession

Joel Chabot (Bruxelles , 2018-05-17)

#66

Je suis contre on est encore une fois devalorises

Angelique Laitem (Montigny le tilleul , 2018-05-17)

#69

C'est inacceptable. On pourra discutter de l'implémentation quand le projet sera financé.

Emilie Bogaerts (Gembloux, 2018-05-17)

#70

La nouvelle classification dévalorise nos diplômes car ils ne sont plus pris en compte. La discrimination entre les spécialisations est flagrante. Ma spécialisation d'infirmier en imagerie médicale et radiothérapie n'existe pas dans IFIC, ma fonction d'infirmier en cathétérisme cardiaque, electrophysiologie et neuro-radiologie n'existe pas non plus dans IFIC. Toutes nos compétences ne sont pas reconnues !
Enfin le libre arbitre laissé aux institutions introduit une concurrence déloyale entre les hopitaux, ce qui est l'inverse de la logique même d'un barème.

John De Schutter (Liege, 2018-05-17)

#83

Je m oppose à un abus de pouvoir de la ministre sur la profession infirmière par l absence de concertation, de dialogues, de réponses aux questions et une imposition univoque par des non professionnels de l art infirmier. Cet état de fait ne peut dès lors aboutir qu'à une dégradation des conditions de travail avec impact sur le patient. Nous, infirmiers, sommes une force..faisons nous entendre...NON à l IFIC dans ces conditions.

Gilles Piérard (Grivegnée , 2018-05-17)

#85

Je signe pour assurer un avenir à des soins de qualité en Belgique. Les infirmiers les plus diplômés doivent être reconnus!

Bénédicte Vos (Obourg , 2018-05-17)

#87

Je signe parce que je pense aux futurs infirmiers qui n'auront pas le choix de entrer dans lFIC ou non. Je signe pour lutter contre la non reconnaissance des diplômes. Pour la qualité des soins et pour les patients de demain!

Adeline Lamont (Grandmetz, 2018-05-17)

#95

Pourquoi encore faire des différences entre les brevetés et les bacheliers?
Ne peut-on pas simplement classer les infirmiers A1 et A2 dans une seule catégorie (pas de A et B)...les 2 diplômes avec le même salaire...et ainsi arrêter la formation brevet...
travail égal salaire égal..,n'est-ce pas leur devise???
...et classer les spécialisés (pédiatrie, gériatrie, Siamu,etc..) dans la catégorie 15
tout simplement...

Jeremy Godet (Valenciennes, 2018-05-17)

#100

La classification de fonction est un système opaque qui va permettre à la ministre de faire des économies dans les fonctions soignantes déjà si peu valirisees

Carine Rosteleur (Bruxelles , 2018-05-17)

#101

Je suis perdante!!!

Christelle Blouse (Blaregnies , 2018-05-17)

#102

Pour soutenir plusieurs connaissances infirmières

Esméralda Derrien (Herquegies, 2018-05-17)

#107

Nivellements de ses spécialités !!!!

Sph Dntt (Marche en famenne , 2018-05-17)

#118

Je suis CONTRE ce nouveau décret!

Karine TRAJAM (Biercee, 2018-05-17)

#119

Je suis contre toutes les réformes de Deblock!!!!

Pauline Drugmand (La LOUVIERE , 2018-05-17)

#137

Je trouve cela scandaleux ! Nous allons faire le même boulot voir plus encore ! Avec une diminution de salaires et nos cotisations sociales seront toujours les même ainsi que les autres charges !
Tout est fait pour détruire les petites entreprises qui travaillent comme des dingues pour payer l’ETAT!

Virginie Achour (Jurbise , 2018-05-17)

#139

Je suis infirmière SIAMU et c'est non!

Bouviez Kelly (bruxelles, 2018-05-17)

#144

Classification non logique

Alexandre Moulin (Baugnies, 2018-05-17)

#145

Cette classification dévalorise l'infirmier spécialisé en pédiatrie et néonatalogie, créée des inégalités salariales en fonction de l'endroit où l'on travaille, aura une répercussion négative sur l'attractivité de cette spécialisation.

Marie-Francoise Miserotti (Boncelles, 2018-05-17)

#146

Je signe parce que je suis infirmière et que je suis contre cette nouvelle classification

Gaëlle Sacré (Auvelais, 2018-05-17)

#150

Trop de discrimination perte de qualité et de sécurité

Patrick Valentin (Mons, 2018-05-17)

#157

La spécialisation siamu et la fonction infirmière siamu chef de service aux urgences n’est ps reconnue alors que pour avoir le poste ou travailler aux urgences ( permanance siamu) il faut avoir fait une spécialisation.

Ludivine Nelissen (La Louvière , 2018-05-17)

#160

je fait partie du personnel soignant mais je pense aussi aux patients

carole lebon (sambreville, 2018-05-17)

#167

Je suis contre cette réforme vive les inégalités! Faire des spécialisations se former ne sera plus valoriser comme il se doit !

Amandine Delatte (Soignies, 2018-05-17)

#173

Je suis infirmière A1, spécialisée en santé mentale et psychiatrie. Passer au barème IFIC me serait défavorable sur plusieurs points, notamment par rapport à mon salaire.
Je trouve inacceptable de classer les infirmières selon le milieu dans lequel elles travaillent. Je trouve également inacceptable de ne plus valoriser les diplômes. La qualité des soins va en prendre un coup !

Cynthia Lesenfants (Manhay , 2018-05-17)

#176

C est honteux,ils veulent soit disant valoriser notre profession, pour le moment ils ne font que dégoûté les gens qui travaille et demotive la nouvelle génération.
Ils veulent faire des économies pas de soucis,qu ils aillent chercher chez les gros bonnet.
Le gouvernement m écoeure.

Souad Chouaten (Jumet, 2018-05-17)

#178

Je suis infirmière et j en ai marre de cette nouvelle politique et si on tue les petits infirmiers et que les hôpitaux détournent tous nos patients

Severine Felice (Soiron, 2018-05-17)

#182

Il faut impérativement revaloriser cet engagement, bien plus qu’un travail qu’assument les infirmiers / infirmières au service de tous. Nous serons tôt ou tard tributaires de leur savoir, professionnalisme,expérience, humanité qu’ils/elles mettent tant d’années à construire. Ils /elles y sacrifient leur famille, leur bien être au bénéfice de la communauté. Toute mon admiration. Il faut les rétribuer en fonction des services qu’ils/elles rendent à la société. On en est bien loin.

Dominique Desprechins (Bruxelles , 2018-05-17)

#190

Parce que à travail et compétences égales il faut un salaire égal. Pas une classification qui permettra aux employeurs de dévaloriser la profession infirmière et à monter les collègues entre eux. Le plus cynique est que ceux qui auront gagner moins en début de carrière avec l'ancien système se retrouveront à terme dans l'ific et gagneront moins en fin de carrière. Ils seront pénalisés et cela aura un impact sur leur pension également à moins de proposer un mécanisme compensatoire.

Veronique Lorge (Bruxelles, 2018-05-17)

#191

Je suis pour une rémunération à la hauteur des formations suivies

Jean François Blairon (Soignies , 2018-05-17)

#195

Je suis pr une reconnaissance juste des diplômes !

Siham Hashas (Pâturages, 2018-05-17)

#197

Je ne suis pas d’accord avec ce nouveau barème!!!

Nicolas Moucheron (SOIGNIES , 2018-05-17)



Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...