Harcelée,humilliée, profondément bléssée et sommée de rembourser l' état!

 Nous sommes les parents de 4 merveilleux enfants, en août 2014 suite à une mutation professionnelle nous sommes arrivés en Vendée.

Alors que nous pensions pouvoir couler des jours heureux, notre vie à basculer et le cauchemar a commencé.

De quoi s' agit- il? La raison de nos malheurs l' école et la souffrance et le profond mal- être qu' elle a provoqué chez ma fille  nous sommes éprouvés, fatigués et écoeurés après presque deux années scolaires gâchées par tant de cruauté nous pensions que tout ceci était terminé et que nous pouvions enfin tenter de nous reconstruire à notre rythme, mais ceci n 'est qu' une illusion et sera de courte durée.

Pourquoi?? Tout simplement parce que notre enfant a croisé la route d' un individu potentiellement méchant.

Après avoir eut connaissance du mal être de ma douce et belle petite fille cette personne (assurant le double poste d' instituteur et à la tête de la direction de l' établissement), a durant toutes ses années scolaires était le facteur de celui- ci allant même jusqu'à l' accentuer en lui donnant de jolis surnoms tel que " casse-pied", " cliente à histoires", en refusant de l' écouter " ah! Pfff tu te plains toujours!", " ah oui mais s' ils te font ça c' est que tu as fait quelques chose..." Il l' a délibérément accusé " tu es victime de ton propre malheur! " " à cause de toi il y a un mont de merde dans ma classe!" Il fera des métaphores pytoyable l' accusant de rajouter "une pelle voir deux.. une brouette voir deux ou une pelleteuse voir deux au mont de merde" déjà existant dans sa classe

Mise en danger d' autrui, non assistance à personne en danger bien- sûr que oui mais il semblerait que l enfer vécu par notre petite fille alors âgée de 8 ans ne soit guère important car une première plainte à été déposé en gendarmerie en date du 05/06/2015 à l' encontre de cet individu qui lui  a infligé une ultime humiliations! A 9 heures du matin l' école commençant à peine ce monsieur n' ayant guère apprécié un mot de ma part avec un certificat medical joint mentionnant que notre enfant présentait une légere contusion au bras.S' est levé de sa chaise et plutôt que demander au camarade de classe qui s exclamait ah ça pue ici ! de se taire il a rebondit dessus  en allant directement à l endroit où se trouvait ma fille " ah en effet ça pue ici! Il fit sortir la voisine de table de ma puce puis la fit revenir à sa place de nouveau il fit sortir ma fille qui s en se douter  de ce qui allait arrivé à suivi dans le couloir, seulement ça ne sait pas limiter à celui ci puis qu' il la fit traverser la cour et la conduit dans la salle d eau accolée à la petite section.

" Défais tes chaussures! Remontes ton pantalon! , je t' allume la douche et je vais voir pour du savon!"( N.... propre et l école commençant à peine fut contrainte de laver ses pieds!sous prétexte qu' elle accomodée ses camarades.) Pourquoi l' a - t- elle fait  parce que clairement depuis mars 2015 elle était rejetée, insultée moquée, discriminées et humiliée alors allez savoir pourquoi ? Mais elle a terriblement était blessée ce jour là ça sera la goutte qui fait déborder le vase.

Les humiliations à répétition , la discrimination ,les punitions comme seule solution le coin , l'écarter du groupe,; en arrivant même une fois à la punir dans les wc à aucun moment qui quonque  n' est intervenu afin de mettre ma fille en sécurité harcèlée ,malmenée, rejetée fesant d' elle la victime de sa classe, ni parents d' élèves personne, personne personne de mars à juin nous avons été seul  livré à notre propre sort!

 A partir du 05/06/2015  14 h je me rend à l' établissement scolaire afin de récupérer les affaires de mes enfants  , puis me dirigeai  vers  la gendarmerie de notre secteur ou une demande d' information judiciaire sera  rédigée auprès du procureur de la république.un heure plus tard nous étions dehors bien loin de nous   douter que nous serons très très vite importuné.

Ce même jour aux alentours de 19h/20h nous nous rendons à la pizzeria mobile de notre village .. qui est là? Le bourreau de notre fille.. bien qu'' il soit là ,nous nous avançons se concertant tous enfants et adultes sur le fait de ne pas lui parler et de l ignorer aucunes obligations nous sommes dans le cadre de la vie privée.Mais ce monsieur en décidera autrement, puisqu' à plusieurs reprises il se retournera sur nous et s adressa  directement et uniquement à ma fille qui je le rappelle l' avait vu plutôt dans la journée " boooojour N ...!" Agacée et énervée par tous ses agissements, tous nos échanges de cette année qui n' ont jamais mené a rien de bon puisqu' il fesait un monologue refusant de m entendre je lui dit " je vous demande de cesser! Je reformule 3 fois ma demande je vous demander de cesser d importuner ma fille! Vous nous faite assez ch...! A l' école pour venir nous en.......  Dans le cadre de la vie! J avoue j y suis aller un peu durement ms depuis mars j etais la seule à voir ma fille sombrer.

Mon mari se tenait la et tentait quand à lui de se contenir chose qu' il a parfaitement faite puis qu' il lui dira vu que je n arrivai pas à me faire entendre un bon maintenant ça suffit parce que ça va aller mal! Pas dans le sens d une menace mais parce que nous nous étions rapproché de la justice et que j avais entré temps contacté l' inspection académique.

Mais pensez vous ce monsieur s'est empressé d' aller déposer plainte pour menaces de mort , sitôt la gendarmerie il a joint le maire de commune puis adressé une copie du récépissé de plainte à l' inspecteur académique.le lundi il sera au portail de l école et assura la classe quand à moi mes enfants seront déscolarisés ()afin de les mettrent en sécurité et tenter d' apaiser la situation .

Pour mon ainée la victime du 05/06/2015 14 h au 24/06/2015 14h.

Pour les deux autres du 05/06/2015 14h au 05/07 16h15.

 

Et la les ennuis ont recommencé de plus belle.

Enfants déscolarisés, il a clairement pu utiliser son statut de directeur pour faire une incitation à la haine à l'encontre  de la famille, des propos diffamatoires ont commencé à circuler et une atteinte a la vie privée à débuté pensez vous que dans ce genre de choses ce n est pas qui manque les curieux.

Facebook epié, rumeurs, discrimination tout y est passé!

 Je ne me suis pas laissée démonter rendez vous à l' académie en date du 12 juin 2015 nous avons pu tout raconter. De la des choses se sont mise en place pour permettre à ma fille de retourner en classe le 24 juin 2015 mais aussi de préparer la rentrée de 2015/2016.

Du 24/06 au 04/05 ma fille aura un autre professeur lui n étant pas là.

Pour septembre, il y aura du changement et confiante l'inspection académique me garantira que tout devrait mieux se passer.En effet la classe sera divisée en deux la direction ne sera présente qu'un jour semaine dans l'établissement  et occupera un poste à l extérieur .

Au début tout se passe pour le mieux mais très vite N ... Rechute cette fois ci sa nouvelle enseignante le constate et de la nous reprenons les demarches  pour lui venir en aide académie de nouveau contacter psychologue scolaire rendez vous en extérieur au cmp pour un double suivi malgré tout ceci N.... Aura du mal à remonter la pente la raison de son  mal-être, toujours la même rien ne change ça s'accentue même ses anciens camarades sont de plus en plus méchants. La direction bien que présente une fois par semaine l'atteint encore des tentatives d intimidation sont clairement exprimées .

Faute de moyens et face à ce problème l'inspection académique ne pouvant plus nous venir en Aide décide de faire intervenir l'équipe mobile ressource afin d' instaurer un dialogue et d'apaiser les tensions de tout côté car il semblerait que l'équipe éducative soit clairement divisé en deux.

 Ils interviendront dès février 2016,et en juin 2016 nous apprendrons la mutation de deux enseignantes ainsi que celle du directeur.

Après deux années de galère , de rejet de souffrance (car cette histoire a prit des proportions telles qu' elle ne sait pas arrêtée au portail de l école pensez vous elle a aussi fait le tour du village difficile d être crédible quand on arrive quelque part! )

Il sera clairement dit oralement que ce monsieur a reconnu les faits et que nous sommes ma fille et moi clairement victimes de harcèlement.cependant ça ne sera pas écrit noir sur blanc ni reconnu publiquement car l' éducation nationale ne procède pas comme ça.

 Nous commencions a nous en moquer un peu après tout notre but est que les enfants aillent mieux qu' ils se rendrent à l école sans avoir peur ou mal .

Mais ceci est loin d être terminé, vous allez vite comprendre en décembre 2015 un courrier m'est adressé oublié l' ont me mentionne que ce monsieur a fait une déclaration d'accident et que des indemnités lui ont été versé qu' il semblerait que mon époux soit en majeur partie la cause de celui ci .

L' accident est survenu le 05/06/2015. On m 'informe que mon assurance va être avertie et que le rectorat compte bien se faire remboursé des frais engagés pour l arrêt de cet individu.De décembre 2015 à juin 2016  bien que je lutte pour que le harcèlement dont ma fille est victime soit reconnu je tente aussi de prendre connaissance de ce soit disant accident.L' affaire devait être revue et je ne devais normalement pas être inquièté.

Sauf que voilà hier  je reçois la créance que le rectorat à gentillement envoyé à mon assurance .

Celui ci demande ca ce que je rembourse 2o34e à l' état pour l accident de service du 05/06/2015 de ce monsieur, si vous vous rappeler les seuls fait reprochés en date du 5 juin ou mon époux est mit en cause se sont les soit disant menaces de mort! Bien sûr ce sont des faits purement mensongers et après convocation et audition de témoin qu' il a lui même mentionné l' affaire est  classée sans suite. L école se terminant à 16 h15 19/20h devant une pizzeria ce n est clairement plus l exercices de fonction.alors que tente de me faire entendre la dame me dit oui j ai adressé un courrier à votre compagnie d' assuré pour le mit en cause qui n est autre que monsieur votre époux.mais madame je vous arrête il n y a pas que cette histoire de menaces monsieur a déclaré avoir été victime de faits d' animosité. Tout au long de l' année. Vous n avez pas à le rembourser  mais vous devez rembourser l état! Vous avez toutefois la possibilité de contester mais il faut des preuves et malgré tout je ne suis pas sûr que ça change quoique ce soit je ne peux pas vous dire.mais plus vous aurez et plus....

Oui ça pèsera lourd des preuves vous inquiétez pas je vais vous en donner je vais vous montrer qui est l animal et qui a souffert d animosité.je vais vous montrer comment avec des horaires d école de 9h à 12 h 14 h à 16h15 ou encore 15h45 car ça a changer depuis et des horaires de travail de 8h30 à17h sans heures supplémentaires mon mari n a pu commettre ses faits je vais vous montrer que tout ceci est mensongers!!!

Les larmes m' en coulent pardon! Je suis désolée madame mais je ne comprend pas je suis Écoeurée ! Brisée comme ci le mal être et notre souffrance la prise de poids excessive 12 kg!!! la perte de confiance en soi et toute estime de soi ne suffisait pas!

 L état me demande de rembourser les frais engagés pour un bourreau d' enfant ! De plus sans décision de justice .vous avez conscience de ce que vous dites!

 

Difficile pour moi de vous racontez les 2 années de souffrance tellement les péripéties sont longues.

Si je devais résumer ces deux années : nous n avons jamais était entendu par la justice malgré avoir sollicité le procureur par le biais de la gendarmerie en juin 2015 et par le baisser d un dossier. Réalisé par mes soins relatant les faits. En septembre 2015 et en décembre 2015.

Nous avons engagé des frais non remboursables élevés à 222 euros le temps que notre fille être prise en charge .

Et enfin la chose la plus important à nos yeux l'estime de soi et la confiance en soi.

Cette histoire restera marqué à jamais chez ma fille mais visiblement tout le monde s'en fou  visiblement préoccuper à être remboursé!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise C.vdv à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...