Non au projet de construction d’un immeuble de 11 appartements à Libramont, rue Haynol


Nous voulons marquer notre désaccord par rapport au projet de construction d’un immeuble de 11 appartements à Libramont, rue Haynol, entre les n° 9 et 11 (terrain cadastré division 1, section A n°73H). Nous ne mettons pas en cause l’existence d’un projet de construction d’un immeuble sur ce terrain, mais sur le caractère démesuré de ce projet, notamment sur les points suivants :

  • Hauteur du bâtiment - Par sa hauteur de 11,77m, ce bâtiment écraserait complètement les maisons voisines, en particulier les 2 maisons contre lesquelles il serait construit (2m plus haut, et même 4m plus haut, que les maisons contigües respectivement à sa gauche et à sa droite). De plus il donnerait à ses résidents de l’étage supérieur une vue plongeante sur les jardins et l’intimité des voisins directs.

  • Nombre et emplacement de places de parking -  Par le nombre de places de parking (18 places + 1PMR) et leur emplacement (à l’arrière du bâtiment, au milieu des jardins des 5 voisins directs), ce projet entraînerait une nette dégradation de la qualité de vie des voisins concernés.

  • Nombre d’appartements - Par le nombre d’appartements prévus, ce projet se place bien au-delà des prescriptions du schéma de structure communal (densité de référence de 60 logements par hectare pour le centre urbain, ce qui correspond à 7,5 pour le terrain concerné de 12,50 ares), ou même d’une décision du collège communal de 2015 octroyant un maximum de 9 appartements pour ce même terrain.

  • Impact sur la qualité de vie de la rue et du quartier Haynol - Par son aspect massif, résultant de sa hauteur et sa largeur, ce bâtiment ne s’intègrerait pas du tout dans le bâti existant du quartier Haynol, composé de maisons individuelles ou mitoyennes ; il entraînerait une dégradation de la cohérence visuelle et esthétique du quartier. De plus par le nombre d’appartements et de places de parking prévus, il impacterait fortement la qualité de vie des habitants.

Nous sommes bien conscients que la démarche de cette pétition ne s’inscrit pas dans la procédure officielle de réclamation par rapport au projet. Mais l’enquête publique était tellement limitée dans l’espace (riverains avertis personnellement dans un rayon d’à peine 50m ; affiche à peine visible et lisible, en retrait dans le terrain) mais surtout dans le temps (2 semaines en juillet, alors que beaucoup étaient absents), que nous avons voulu donner à ceux qui n’ont pas pu réagir, l’occasion de le faire maintenant.

Nous espérons que le collège communal tiendra compte de cette réaction, émanant de citoyens qui ont placé en eux leur confiance.

20170909_115517.jpg

 

20170902_1139261.jpg

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Pierre Wagenaar à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...