Pour que la Belgique examine elle-même la demande d’asile de la famille KHALDi et qu'elle puisse res

Madame,
Monsieur,

J’ai l’honneur d’attirer votre bienveillante attention au sujet de la famille Khaldi Badra domiciliée dans la commune de Le Roeulx, en Belgique.

Cette famille d’origine algérienne est installée depuis près d’une année dans notre cité et est parfaitement intégrée à la vie locale. En effet, nous avons pu compter sur leur participation lors des « tables du monde » organisées par le centre culturel, au grand feu de la Saint-Jean ou encore dans les divers évènements organisés au sein de notre ville. Cette famille suit également des cours de français et est active au sein de l’association Fisel (Système d'Entraide Local).

Leurs enfants sont scolarisés de manière régulière à l’école libre de l’Ange Gardien, située à le Roeulx. Leur fille aînée est arrivée en première année primaire sans véritablement être capable de s’exprimer en français étant donné que ce n’était pas sa langue maternelle. Par la suite et avec beaucoup de travail individuel à l’école mais également à domicile, elle n’a cessé de progresser pour terminer avec fruits cette première année primaire. Aujourd’hui, elle est capable de lire, d’écrire mais également de s’exprimer en français. La cadette est en classe d’accueil, est également régulière et comprend déjà cette nouvelle langue.

L’intégration de cette famille dans notre école ne fait aucun doute, en témoignent ces quelques exemples : aide apportée durant tout le week-end à la fancy-fair, confection de gâteaux pour la fête, participation des enfants et de leurs parents à la Nuit des Contes, aide apportée lors des déménagements des classes en fin d’année, découverte pour les élèves de première année de leur pays d’origine à travers des plats typiques,…

Cette mesure d’expulsion, outre qu’elle représente une injustice au regard des efforts consentis par cette famille afin de s’intégrer au mieux dans notre société, sera un véritable déchirement pour les enfants qui devront de nouveau apprendre une nouvelle langue, de nouvelles coutumes, de nouvelles normes et se créer de nouveaux camarades alors qu’elles étaient fréquemment invitées aux anniversaires ou pour le week-end chez leurs camarades.

Je puis attester de l’intégration de cette famille dans la vie locale mais également dans la vie de notre école et vous demande de bien vouloir reconsidérer l’arrêté d’expulsion afin de ne pas ajouter un drame humain à ce qui est vécu comme une profonde injustice.

Je vous prie, Madame, Monsieur d’agréer l’expression de nos sentiments les plus respectueux.

 

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Geoffrey Lenoir à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.

Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...