Stop au désinvestissement progressif en gare de Marloie

Les usagers qui prennent leur train en gare de Marloie constatent une détérioration progressive du service offert par la SNCB et redoutent à présent une fermeture du guichet le week-end. En effet, le personnel en gare a laissé entendre qu'une réorganisation des horaires d'ouverture était prévue à partir du week-end des 17 et 18 novembre.


Après une fermeture partielle du guichet en semaine, il est question de fermer purement et simplement les guichets les week-ends et de livrer la clientèle à elle-même avec la seule présence du distributeur automatique. Cela impliquera aussi, à partir de cette date, la perte du sous-chef de gare. Il n'y aura donc plus personne pour surveiller les quais, informer, canaliser les voyageurs et accompagner les personnes à mobilité réduite.


Comme souvent, il semble que le personnel au guichet n'est pas assez nombreux et qu'il est difficile d'assurer une présence aux guichets à la fois à Jemelle-Rochefort et à Marloie. La disponibilité du personnel est encore plus critique pendant les week-ends.
Cette situation pourrait encore se dégrader à l'avenir puisqu'on apprend qu'un des deux guichetiers partira à la retraite fin 2019 et que le recrutement de nouveaux agents pose problème.


Enfin, une nouvelle disposition dans le projet de contrat de gestion et dont nous avons pu prendre connaissance nous fait craindre le pire. La SNCB aurait la possibilité d'ajouter, regrouper ou de supprimer des points d'arrêts. Avec cette disposition, nous craignons, à terme, une disparition (ou une absorption) de la gare de Marloie au profit de celle de Rochefort-Jemelle.


Cette perspective n'est pas acceptable dans notre gare, celle-ci doit continuer à offrir des services aux voyageurs et conserver son statut de gare IC.
→ Le service offert par le distributeur automatique est limité par rapport à celui qu'offre actuellement le personnel au guichet: les distributeurs automatiques ne proposent pas les actions spéciales et, par conséquent, le client paie un tarif plus élevé ;
→ Le sous-chef de la SNCB a des responsabilités et elles sont importantes : surveillance des quais, information et accompagnement des personnes à mobilité réduite ;
→ Cette gare est un nœud de correspondance avec des modes de traction différents sur les deux voies : ces spécificités nécessitent la présence d'un sous-chef en gare ;

Tous les jours (semaine et week-ends compris) des centaines de navetteurs, travailleurs et étudiants, transitent par cette gare pour se rendre à leur travail ou leur école. Fermer les guichets les week-ends, c'est diminuer les services pour le renouvellement de leur abonnement, pour acheter un simple billet ou demander un renseignement.


La SNCB continue à réduire service et confort dans les régions rurales et en particulier en province de Luxembourg. Pour constater dans quelques années que le nombre d'usagers diminue et accélérer encore le désinvestissement? Nous refusons cette fatalité.

Nous demandons à la SNCB:
- qu'elle clarifie ses intentions pour la gare de Marloie ;
- qu'elle réinvestisse dans les services à la clientèle à la gare de Marloie ;
- qu'elle porte des dynamiques de développement des gares et arrêts comme lieux de vie (commerce, services de proximité, etc.)

Signatures:
Nicole Graas, Eric Jurdant et Véronique Burnotte

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Nicole Graas à remettre ma signature à ceux qui ont le pouvoir en la matière.


OU

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...