PETITION : WIELS - OPPOSITION A LA CREATION DU FUTUR CENTRE SOCIAL INTÈGRE DES PETITS RIENS - AVENUE VAN VOLXEM 328 – 1190 FOREST - PU28133

PETITION

AUJOURD'HUI EST LA DATE LIMITE POUR FAIRE ENTENDRE VOTRE ET SIGNER LA PETITION! 

OPPOSITION A LA CREATION DU FUTUR CENTRE SOCIAL INTEGRE DE PETITS RIENS - CENTRE D'ACCUEIL DE JOUR SDF - AVENUE VAN VOLXEM 328 – 1190 FOREST

A l'attention de :

Mesdames Mariam EL HAMIDINE, Bourgmestre ET Betty MOENS, Secrétaire Communale ;

Monsieur Alain MUGABO, Echevin délégué ;

Et du Secrétariat de la Commission de Concertation

Forest, le 12 septembre 2022  

Nous, habitants, usagers, associations de Forest, commerçants, entrepreneur, vous demandons de revenir sur votre décision d’ouvrir un centre d’accueil et d'hébergement de jour pour SDF à savoir le Futur Centre social intégré des PETITS RIENS » en lieu du Quartiers Wiels et place de l’ancien Laboratoire Pharmaceutique situé au 328 Avenue Van Volxem à 1190 Forest

1. Forest fait preuve de longue date d’une grande tradition de solidarité. C’est l’une des communes qui compte un grand nombre de centre d’accueil SDF de Bruxelles. Ainsi, dans l’environnement immédiat du quartier Wiels, de nombreux centres d’accueil existent déjà, pour les sans-abris et les personnes en détresse sociale. L’urgence est à une répartition équitable des centres dans Bruxelles et non pas viser les quartiers de Communes  ayant déjà été impactée par la précarité et tentant tant bien que mal de relever la situation économique et sociale de notre belle commune.

2. Avec l’ouverture d’une grande structure supplémentaire à proximité immédiate, vous feriez chavirer un équilibre social tendant à une fragile et récente stabilité . Les riverains, les commerçants et toutes celles et ceux qui fréquentent le quartier en pâtiraient de façon insupportable ! De plus les citoyens du quartier Wiels et de ses alentours devront faire face à une augmentation considérable de mendicité et de vagabondage. La crimialité augmenterait ainsi que les différents types de trafics illégaux. Avez-vous pensé à la sécurité de nos enfants et au bien-être des habitants ? Votre décision entraînerait en effet une concentration de problèmes que nul ne sera en mesure de maîtriser.  

Wiels est également un quartier dynamique, vivant, familial, dénombrant plusieurs écoles et de nombreux commerces. En tant qu’autorité, notre sécurité, celles de nos commerçants ainsi que celles de nos enfants devraient être votre priorité.

3. Les plans de Zone d’Economie Urbaine Stimulée (ZEUS) et de Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU) ont été élaborés afin de revitaliser les quartiers bruxellois en difficulté. La Région de Bruxelles-Capitale a défini et délimité une Zone de Revitalisation Urbaine (ZRU), périmètre d’intervention prioritaire pour les investissements publics ainsi qu’une zone d’Economie Urbaine Stimulée (ZEUS)  pour inciter les entreprises, installées dans le périmètre concerné, à embaucher de la main d’œuvre locale. Cette politique visant l’expansion économique et sociale des communes de Bruxelles a sélectionné et positionné Forest en 9ème place comme l’une des communes les plus précaires des 19 communes et ce sur base de critères socio-économiques significatifs, représentatifs du niveau de précarité.

Le Quartier Wiels se trouvent en plein milieu de ces deux zones. L’Article 5, §2 stipule : « Pour la détermination du périmètre de la zone de revitalisation urbaine, le Gouvernement prend en compte, au minimum, les conditions cumulatives suivantes » :

 - 1° : Un revenu médian inférieur au revenu médian régional

 - 2° : Un taux de chômage supérieur à la moyenne régionale

 - 3° : Une densité de population supérieure à la moyenne régionale Ces indicateurs sont calculés au niveau du secteur statistique (échelle la plus fine), ce qui facilite leur mise à jour. Perspective. Brussels est en charge des mises à jour de la Zone, en collaboration avec l’IBSA, et de l’élaboration d’études pour le suivi de son évolution.

Aujourd'hui Forest est en pleine expansion, le taux de précarité a diminué et le niveau de vie augmente chaque année. Certaines rues ont été écartées de ces plans telles que l'Avenue Van Volxem et bien d'autres rues.

Expliquez-nous comment développer et accentuer l’expansion économique et sociale de notre commune, en y insérant un centre SDF en plein milieu d’un quartier tentant de sortir doucement la tête de la précarité ?

Notre quartier en pleine redynamisation avec beaucoup de projets immobiliers résidentiels mais aussi des galeries d'art, des centres associatifs et culturels, des salles de sport, de la petite restauration.

L’emploi, le développement économique et la gestion de l’environnement, piliers du développement durable, sont au cœur des objectifs stratégiques de Forest depuis des années. Ce Centre accentuerait le sentiment de scepticisme des citoyens, investisseurs et entrepreneurs envers le projet de transformation économique et sociale visé par les plans ZEUS et ZRU ou tout type de plan régional ou communal tendant à ce type d'objectif.

4.  L’absence de toute concertation préalable et l’opacité de la méthode employée nous mettent devant le fait accompli. Une réunion de présentation n'a été organisée que 3 jours avant la date de fin de l'enquête publique alors que la demande de permis d'urbanisme a été introduite en date 11/04/2022.

Nous ne voyons pas comment un ancien établissement pharmaceutique pourrait être transformé en un temps record en centre d'accueil de jour SDF tout en respectant les normes et la dignité des futurs bénéficiaires. Votre empressement nous fait craindre l’absence d’un accompagnement des personnes accueillies à la hauteur de leurs besoins.

5. Forts de la mobilisation des Conseils de quartier, de l’indignation des commerçants, dont l’activité économique est clairement menacée par une éventuelle décision positive d'octroi du permis d'urbanisme, nous nous opposons catégoriquement à votre décision.

6. D’autres solutions existent à Bruxelles : tout d’abord, la Commune de Forest doit conserver sa vocation expansive sociale et économique. Ensuite, si votre objectif principal est d’accueillir les « SDF », pourquoi ne pas avoir choisi de réaménager les centres déjà existant ou d’autres bâtiments publics à l’abandon depuis tant d’années?

Pourquoi déplacer le problème dans notre commune au lieu de gérer celui-ci directement à la source? Certaines zones affectées par ce triste fléau qu’est la pauvreté sont bien plus légitimes dans le besoin de ce type de centre que le Bas de Forest comme vous le nommez. Pour exemple : La zone de la gare du Midi, le quartier de Parvis de Saint Gilles et de Porte de Hall disposent de bâtiment pouvant accueillir ce centre. La mission des Petits Riens est tout-à-fait honorable et nous félicitons leur équipe de leur travail quotidien. Cependant, leur mission n’a pas lieu d’être dans cette zone de Forest.

7. Les plans d'architecte représentant graphiquement et techniquement les modifications et travaux futur du batiment, mette en évidence les caractéristiques qui porteront préjudice aux habitants et voisinage de l'immeuble. En effet, un sas d'entrée est prévu entre la grille d'ouverture de l'espace commun et la grille l'entrée du centre de jour. Pendant la réunion de présentation du projet organisée par les Petits Riens en datent du 20/09/2022, il a clairement été démontré que ce SAS (servant de cour)  permettraient à bon nombre de personne de s'y retrouver et donnerait accès à un parking pouvant contenir environ 10 voitures. La vie des habitants dont le balcon et les fenêtres donnent directement sur ce SAS d'entrée ne seraient qu'impactée que par des nuisances sonores et polluantes (en raison des gaz d'échappements des véhicules y pénétrant).

8. Suite à cette réunion, il a été clairement constaté qu'aucun plan organisationnel du centre n'a été établi. Les directeurs présents ce jour-là n'avaient aucune idée de "comment gérer le public accueuilli en journée, une fois la nuit tombée?" Un centre de nuit aurait été une meilleure solution sachant que ces personnes sans-abris seront laissés à eux-même en errance dans le quartier.

Nous sommes littéralement outrés par la demande de ce permis d’urbanisme et vous faisons part par la même occasion de notre déception envers cette réflexion discriminatoire de la part des autorités communales sans même avoir consulté les habitants et commerçants des lieux où le projet doit être établi. Une zone de forte mixité n’est pas synonyme de précarité bien au contraire.

Par cette pétition, nous vous demandons de bien vouloir étudier la mise à disposition d’autres lieux d’accueil et d’hébergement de sans-abri plus adaptés que cet ancien laboratoire pharmaceutique.

Nous, citoyens, commerçants, entrepreneurs, associations, nous opposons fermement à la mise en place du Futur Centre social intégré des Petits Riens, Nouveau centre qui impactera clairement cette expansion économique et appuiera son déclin.

Pour aller droit au but, l’expansion sociale et économique ainsi que la tranquillité de vie des habitants de notre belle commune est clairement menacée par ce futur projet auquel nous nous y opposons catégoriquement.  Nous vous soumettons donc par le présent courrier, la demande de délocalisation de ce Centre d’accueil de Jour de sans-abris.

Madame Monsieur, nous vous demandons donc de vous opposer à ce projet et vous prions de nous recevoir au plus vite afin d’être entendu. Ne rajoutons pas de la précarité à une zone en plein développement économique !

Le Collectif de riverains                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  


Collectif citoyens de Forest    Contacter l'auteur de la pétition

Signer cette pétition

En signant, j'autorise Collectif citoyens de Forest à transmettre les informations que je fournis sur ce formulaire aux personnes ayant un pouvoir de décision sur cette question.

Pour recevrez un e-mail contenant un lien pour confirmer votre signature. Pour vous assurer de recevoir nos e-mails, veuillez ajouter info@petitionenligne.be à votre carnet d'adresses ou votre liste des expéditeurs autorisés.

Veuillez noter que vous ne pouvez pas confirmer votre signature en répondant à ce message.




Publicité payante

Nous ferons la promotion de cette pétition auprès de 3000 personnes.

Apprendre encore plus...